En France, un actif sur deux épargne pour sa retraite

Lisa Niquet • 20 Mai 2019 • 16:05

Les Français se préoccupent fortement de la préparation financière de leur retraite, mais n'épargnent pas assez, selon la lettre de l'Observatoire de l'épargne de l'Autorité des marchés financiers, publiée ce mois-ci.

En France, un actif sur deux épargne pour sa retraiteUn travailleur français sur deux épargne pour sa retraite.

Une forte préoccupation, mais une épargne insuffisante. D'après la publication de l'Observatoire de l'épargne de l'Autorité des marchés financiers, 80 % des actifs souhaitent mettre de l'argent de côté pour leur retraite, tandis que peu le font régulièrement.

Quelle somme les actifs mettent-ils de côté pour leur retraite ?

En effet, les Français de 35-64 ans seraient fortement préoccupés par la situation budgétaire qu'ils auront à la retraite. Pourtant, seulement 19 % des 1.244 actifs majeurs interrogés en octobre 2018 placeraient de l'argent de côté de façon régulière. Toutefois, 52 % épargnent au moins occasionnellement en prévision de leur retraite.

Pour ce qui est des épargnants réguliers, ils annoncent avoir placé 2.200 € environ dans l'année. D'un autre côté, 41 % des sondés indiquent avoir épargné moins de 1.000 € en un an. Sans surprise, ce sont les catégories sociales supérieures et les individus disposants d'un patrimoine financier important qui épargnent le plus. À savoir, respectivement, 2.800 € par an et 3.600 € (pour les patrimoines supérieurs à 50.000 €).

Quel est le profil de l'épargnant assidu ?

Par ailleurs, parmi les 19 % d'épargnants réguliers en prévision de la retraite, ce sont les plus de 55 % qui seraient majoritaires, à savoir les plus de 55 ans. Ils seraient également plus nombreux à posséder des placements financiers. Néanmoins, l'épargne est jugée insuffisante par les actifs interviewés. Ainsi, quatre actifs sur cinq seraient insatisfaits. À noter, 45 % des Français sondés confient n'avoir aucune connaissance de la somme d'épargne suffisante contre 17 % déclarant le connaître. Aussi, 38 % auraient une idée plus ou moins précise du montant nécessaire.

En 2018, 15 milliards d'euros investis dans les PEE et Perco

En outre, les investissements dans les Plans d'Épargne en Entreprise et les Plans d'Épargne pour la retraite collective auraient augmenté de plus de 5 % l'année dernière. Et ce, d'après l'enquête annuelle sur l'épargne salariale de l'Association française de gestion financière, publiée en mars 2019.

Ces plans d'Épargne se monteraient à 15,2 milliards d'euros. Et pour cause, 5,2 milliards d'intéressement (+6 %), 2,9 milliards de versements volontaires des salariés (+9 %), 3,2 milliards d'abondement des entreprises (+6 %) et 3,9 milliards de participation (+2 %). Ainsi, l'année 2018 marque une collecte nette (les investissements moins les rachats) positive de 1,5 milliard.

Et malgré la diminution des marchés d'actions fin 2018 du Perco, l'encours total a augmenté de 4,3 % cette année-là. En 2018, la collecte nette sur les Perco aurait frôlé 1,7 milliard d'euros d'après l'AFG de mars 2019. Ainsi, en décembre, la part de détenteurs de Perco aurait progressé de 9 %, soit 2,6 millions de consommateurs.

>> À lire également :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info