Google se lance dans la banque à travers un partenariat avec Citigroup

Mickaël Touré • 15 Novembre 2019 • 11:30

Après Apple et Facebook, Google se lance dans les services bancaires. Pour cela, la firme des GAFA a noué un partenariat avec Citigroup.

Google se lance dans la banque à travers un partenariat avec Citigroup

Décidemment, les GAFA sont insatiables. Au lendemain de l'annonce du Facebook Pay, Google riposte en annonçant la mise en place d'un service de compte courant en partenariat avec Citigroup, une entreprise financière majeure aux États-Unis.

Une mauvaise nouvelle pour les banques traditionnelles, et même pour la banque en ligne (Boursorama, ING, Fortuneo) qui verront bientôt débarquer sur le marché un acteur de poids.

Un partenariat avec Citigroup et l'université de Stanford

Ce faisant, le célèbre moteur de recherche imite donc Apple et son Apple Card, lancée cet été aux États-Unis. À l'instar de Google, la firme à la pomme avait choisi Goldman Sachs pour l'accompagner. En entrant de plein pied dans le domaine de la banque, Google espère ainsi pouvoir proposer dès l'an prochain un compte courant.

Citigroup et la coopérative de crédit de l'université de Stanford, basée en Californie, seront chargés de la gestion des comptes auxquelles les utilisateurs pourront accéder via Google Pay. Google a donc opté pour une approche similaire à celle d'Apple.

Google assure qu'il ne partagera pas les données

Derrière ce nouveau service, les objectifs de Google semblent un peu plus obscurs. En effet, une question se pose : que va faire Google des données de compte et de paiement (revenus, dépenses etc...) ?

Face à cette potentielle problématique, Google a assuré qu'il ne vendra pas les données financières des utilisateurs des futurs comptes ou de Google Pay à des fins publicitaires. La firme de la Silicon Valley s'est également engagée à ne pas les partager avec les annonceurs. Par ailleurs, Google n'a pas encore décidé concernant la gratuité et la facturation des frais.

Quoiqu'il en soit, l'arrivée de Google et des autres GAFA dans le domaine bancaire devrait un peu plus révolutionner un secteur déjà secoué par l'arrivée de nouveaux acteurs. Face à cela, reste à savoir qu'elle sera la réaction des acteurs plus traditionnels face à cette concurrence, aux moyens quasi-illimités.

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info