L'image des banques françaises se dégrade

Hugo Eugene • 26 Septembre 2016 • 12:19

Selon le dernier baromètre Posternak-Ifop, l'image des établissements bancaires se dégrade vis-à-vis des Français. Le secteur est pourtant l'un des moins touchés par ce sondage.

L'image des banques françaises se dégradeEn France, l'image des banques se détériore encore

Le constat est sans appel. Selon le dernier baromètre Posternak-Ipsos, les banques françaises ont connu un été difficile en ce qui concerne leurs images. Même si le secteur bancaire est l'un de ceux qui a le mieux résisté à cette période, sur les neufs établissements analysés, sept affichent une baisse par rapport à leur score du mois de juin.

C'est le cas du Crédit Mutuel - marqué par un conflit interne qui dure avec sa caisse fédérale Arkéa -, avec une perte de trois points sur son indice (60), le groupe reste cependant l'enseigne préférée des Français avec 78% d'opinions favorables et 18% d'opinions défavorables. Il figure dans le top 10 des marques préférées des Français aux côtés de Michelin, Peugeot, Yves Rocher...

On ne peut pas malheureusement pas en dire autant du côté de la Caisse d'Epargne. Longtemps habitué à pareil classement, l'écureuil préféré des Français a perdu cinq points (indice 50) et se retrouve à la 17eme place de ce classement. Grosse chute également pour le CIC (-6 points d'indice net) et la Banque Postale (-8).

La Société Générale, seule banque à faire un bond en avant

Cette dernière, qui lance en ce moment même une campagne de publicité pour son changement de logo, perd ainsi sa place de dauphine en tant que banque préférée des Français. C'est la Banque Populaire qui récupère la place, grâce à un recul moins net (-2 points pour un indice de 52). C'est le CIC qui complète ce podium banquier.

Deux établissements ont cependant réussi à passer entre les gouttes. Avec un score identique à celui de juin (48), le Crédit Agricole reste en sixième position. Avec un bond de 7 points qui lui permet de se rapprocher de LCL, la Société Générale se refait une santé même si elle reste l'enseigne la moins en vue depuis plusieurs mois. Son indice reste cependant très faible (26).

Un classement encore marqué par l'écart d'image entre les enseignes mutualistes et les banques commerciales. Celui-ci continue de s'agrandir et dix points séparent désormais le Crédit Agricole (48) de BNP Paribas (38).

Source : Posternak-Ifop

>> A lire également : Les Français font de nouveau confiance à leurs banques mais s'y déplacent moins

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info