Immobilier : jusqu'à 900 euros d'aide pour éviter les impayés

Mickaël Touré • 12 Novembre 2020 • 15:34

Face à la baisse des revenus causée par la crise sanitaire, les chômeurs et salariés peuvent bénéficier d'une aide pouvant aller jusqu'à 900 euros.

Immobilier : jusqu'à 900 euros d'aide pour éviter les impayés

Alors que la crise du Covid-19 nous frappe de plein fouet et que la France est de nouveau confinée, le gouvernement tente de venir en aide à ceux qui ont connu une perte de revenus. Depuis le 30 juin, chômeurs et salariés ayant subi une forte baisse de leurs revenus peuvent bénéficier d'une aide afin de payer leurs loyers et leurs échéances de prêt.

Une aide allant jusqu'à 900 euros

Cette subvention, accessible sous conditions de ressources, permet aux salariés de bénéficier d'une aide de 150 € par mois pendant deux mois au maximum pour le paiement de leur loyer ou le remboursement de leurs prêts immobiliers.

Pour les demandeurs d'emploi, elle peut monter jusqu'à 900 euros (6x 150 €). Cette aide exceptionnelle est délivrée par Action Logement, sous plafond de ressources. Elle s'adresse aussi bien aux locataires du parc privé, social et intermédiaire et des résidences collectives d'hébergement (hors résidences étudiantes Crous), mais également aux primo-accédants.

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, il faut être demandeur d'emploi ou salarié du privé avec une rémunération qui ne dépasse pas 1,5 fois le SMIC (soit 1 828,50 euros/mois). Il faudra également pouvoir attester d'une perte de revenus d'au moins 15 % durant le confinement.

Les démarches sont réalisables soit via le service social de son entreprise, soit par une demande directe sur le site d'Action Logement. Il est également possible de joindre directement la plate-forme « SOS loyers impayés » au 0 805 16 00 75.

En plus de cette aide, le Premier ministre a également annoncé un assouplissement des critères d'octroi de l'aide pour les plus fragiles.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info