Immobilier : le marché locatif boosté par le déconfinement

Mickaël Touré • 07 Août 2020 • 13:13

Une étude menée par PAP révèle une explosion des transactions immobilières depuis le déconfinement. Le marché locatif est particulièrement prisé.

Immobilier : le marché locatif boosté par le déconfinementUne étude menée par PAP révèle une explosion des transactions immobilières depuis le déconfinement. Le marché locatif est particulièrement prisé.

Comment le marché de l'immobilier sortira-t-il de la crise sanitaire ? Depuis le déconfinement, beaucoup d'observateurs spéculent sur la reprise soutenue ou non du marché immobilier. Alors que les taux ont légèrement augmenté, ils restent à un niveau très faible (1,25% toutes durées confondues en juillet).

Beaucoup ont d'ailleurs pu profiter du confinement pour peaufiner leur projet immobilier. En témoigne une étude réalisée par PAP. Elle révèle une explosion des transactions immobilières notamment en ce qui concerne le marché locatif.

Simple effet de rattrapage ?

Pour autant, s'agit-il d'un simple effet de rattrapage ? En effet, tous les projets en suspens avant ou pendant le confinement ont pu se réaliser dès la fin de la période. De plus, certains ont pu réaliser pendant cette période à domicile que leur logement ne correspondait pas ou plus à leurs attentes.

Indéniablement, cet effet de rattrapage combiné à ces nouveaux besoins a pu largement participer au phénomène observé par PAP.

La donne est légèrement différente en ce qui concerne le marché locatif. Selon l'étude, les recherches ont d'abord progressé de 50% au mois de mai sur le site de particulier à particulier pour ensuite augmenter de 75% en moyenne en juin 2020. Un phénomène qui s'explique notamment par le fait que  les étudiants  ont commencé à chercher un logement plus tôt cette année. Ils représentent 29% des recherches totales effectuées sur le site, contre 21% en 2019.

Un nombre d'offres de logements en hausse

Autre enseignement révélé par l'étude, le nombre d'offres de logements est également en hausse. Les annonces ont augmenté de 39% par rapport à 2019. Là encore, cette situation est intimement liée à l'épidémie et aux étudiants. En raison de la crise sanitaire, les étudiants ont pu rendre leur logement plus tôt du fait de la fin des cours en présentiel.

Des nouveaux logements ont donc pu être disponibles plus rapidement, surtout en ce qui concerne les logements meublés. D'ailleurs, les logements habituellement loués à des vacanciers ont pu être mis à disposition de locataires plus longue durée afin de combler le manque à gagner lié à l'absence de tourisme.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info