Immobilier : les prix du marché sont réalistes selon les Français

Jacques-Olivier Busi • 02 Décembre 2016 • 14:08

Selon le dernier baromètre de la renégociation immobilière, présenté par Logic-Immo.com et le JDN, la quasi-totalité des futurs acquéreurs pensent négocier le prix. Mais paradoxalement, près de 40% des Français jugent plutôt réalistes les prix proposés par les vendeurs.

Immobilier : les prix du marché sont réalistes selon les Français35,2% des Français jugent "plutôt réalistes" les prix proposés sur le marché de l'immobilier au quatrième trimestre.

Les futurs acquéreurs sont confiants et optimistes pour le marché de l'immobilier. Un point de vue qui se traduit par des chiffres. Ainsi, près de 40% des Français jugent les prix de l'immobilier plutôt réalistes au quatrième trimestre, selon le dernier baromètre de la négociation immobilière, publié par Logic-Immo.com et le JDN. Un chiffre en hausse par rapport au deuxième trimestre. A noter que près de 10% des acheteurs jugent les prix parfaitement réalistes.

Pourtant, selon le baromètre, 93,3% des personnes interrogées se déclarent prêtent à renégocier le prix du bien immobilier. C'est ici un record enregistré par la plateforme immobilière. Elle enregistre une hausse de ce chiffre de "1,2 point de plus que lors de la dernière mesure, au 2e trimestre 2016, et 1,6 point de plus qu'au 4e trimestre 2014".

Des prix justes confirmant l'optimisme des futurs acquéreurs sur le marché

Dans le détail, 35,2% des Français jugent "plutôt réalistes" les prix proposés sur le marché de l'immobilier au quatrième trimestre. Un chiffre qui se rapproche du record obtenu à la même période en 2015 : 36,3% et en hausse par rapport au deuxième trimestre 2016 : 33,6%. La progression est aussi significative pour ceux qui jugent les prix "réalistes", puisque le chiffre est passé de 3,3% au T2 à 8,1% au quatrième trimestre.

Pour les plus sceptiques, le nombre est en baisse. Ainsi, ceux qui estiment que les prix ne sont pas globalement réalistes se sont éloignés de la barre des 50% à 42,1%. Cette évolution se traduit pas une baisse significative entre le T2 et le T4 (49,9%) de 7,8 points. De même, les Français estimant que les prix sont totalement irréalistes, sont en baisse, passant de 7,4% à 6,3% entre les deux périodes analysées.

Ce sentiment développé par les Français s'explique par la conjoncture du marché de l'immobilier en France. En effet, ce ressenti est renforcé par la période de taux historiquement bas selon le directeur général de Logic-Immo.com, Cyril Janin. La conséquence : "les acheteurs immobiliers sont dans l'urgence de conclure leur projet le plus rapidement possible, à condition bien sûr, de trouver le bien qui leur convient", explique-t-il.

>> A lire également : Quels sont les prix de l'immobilier dans les capitales européennes ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info