Immobilier : une taxe foncière sur la propriété bâtie en forte augmentation depuis 10 ans

Mickaël Touré • 14 Octobre 2019 • 16:33

Christophe Demerson, président l'UNPI (Union Nationale des Propriétaires Immobiliers) a présenté, ce lundi, les résultats de la 13e édition de l'Observatoire National des Taxes Foncières (période 2008-2013-2018). Il note une forte progression de la taxe foncière lors des 10 dernières années.

Immobilier : une taxe foncière sur la propriété bâtie en forte augmentation depuis 10 ans

Pour beaucoup de ménages, l'accès à la propriété est un accomplissement. Une étape importante dans la vie familiale. D'ailleurs, la période actuelle permet de constater à quel point les Français ont confiance dans la pierre. Bénéficiant d'une baisse historique, ils en profitent pour négocier un crédit immobilier au meilleur taux.

Une fois le bien acquis, des taxes viennent s'ajouter au montant du crédit. La taxe foncière est l'une de ces taxes. Elle fait d'ailleurs l'objet d'une étude de l'UNPI intitulée l'Observatoire National des Taxes Foncières.

Une taxe foncière en forte progression depuis 10 ans

L'étude révèle ainsi une forte hausse du montant de cette taxe lors de la dernière décennie. En 10 ans, la taxe foncière à ainsi bondi de 34,7 %. Dans le même temps, les loyers ont, eux, progressé de 9,34 % avec une inflation à 9,91 %. En somme, la taxe foncière a progressé 3,7 fois plus rapidement que les loyers et 3,5 fois plus vite que l'inflation.

Sur 5 ans, la hausse est de 10,8 %. Sur cette période, elle reste quatre fois supérieure à l'inflation (+3,82 %) et à l'évolution des loyers (+2,32 %).

Alors que les élections municipales arrivent à grand pas, la hausse tend à se ralentir. Cette année, peu de grandes villes et départements ont augmenté leur taux. Pourtant, sur le plan national, les bases de la taxe foncière ont été réévaluées de 2,2 %, soit le double de l'inflation (1,1 %).

L'UNPI lance un appel à l'État

Face à cette situation, le président de l'UNPI, Christophe Demerson lance un appel à l'État. Il appelle les collectivités territoriales représentées par leurs associations à un pacte de fiscalité avec les propriétaires.

L'UNPI réclame également le gel de la revalorisation annuelle générale des bases. L'Union Nationale des Propriétaires Immobiliers réclame ainsi que les propriétaires soient étroitement associés à la réforme de 2026.

Enfin, dans les prochains jours, une charte sera proposée aux candidats aux élections municipales afin qu'ils s'engagent à geler la fiscalité de leur commune et de l'intercommunalité dont ils seront chargés.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info