Marché Immobilier : il est temps d'acheter en France

Lisa Niquet • 12 Avril 2019 • 16:42

C'est le bon moment pour investir dans la pierre d'après plusieurs conjectures d'experts de l'immobilier. Le dispositif Denormandie serait profitable à la santé du marché immobilier.

Marché Immobilier : il est temps d'acheter en FranceLe marché de l'immobilier français à le vent en poupe en 2019.

Il est temps d'acheter. D'après les différentes enquêtes menées par les plus grands acteurs de l'immobilier en France, les conditions sont au beau fixe pour investir dans la pierre. Le marché immobilier français est dynamique, il progresse notamment dans plusieurs grandes villes françaises.

3 % de ventes en plus en ce début d'année

Le marché de l'immobilier en France est dynamique. Selon l'Adresse, réseau immobilier coopératif FNAIM (Fédération nationale de l'immobilier), les ventes de bien immobilier ont gagné +3 % depuis le début de l'année 2019 comparé à 2018.

Ainsi, investir dans l'immobilier est toujours attractif pour les Français. D'ailleurs, la 27e vague de l'Observatoire Logic-Immo du Moral Immobilier sur la perception des acquéreurs et vendeurs, publié le 3 avril 2019, indique que, pour 69% des éventuels futurs acquéreurs immobiliers, c'est le moment d'acheter.

Cette étude montre également qu'un quart des clients vivent en Ile-de-France. Pourtant, c'est un marché tendu, puisque seulement un cinquième des propriétaires vendeurs y résident.

La France coupe la poire en trois

Si les agences immobilières ne s'accordent pas sur le montant exact du prix moyen au m2 à Paris, elles sont unanimes pour dire que les prix au m2 augmentent en France. Hormis dans certaines grandes villes telles que Bordeaux ou Marseille.

Brice Cardi, président-directeur général de l'Adresse, déclarait à l'occasion d'un entretien accordé à superImmo.com, que la France pouvait se scinder en trois parties. D'une part les pôles régionaux « actifs et dynamiques, dotés d'un écosystème porteur », d'autre part les petites villes attrayantes situées à moins d'une heure des grandes métropoles répondant à des budgets moindres, et les villes plus lointaines dans lesquelles les prix sont atones voire en baisse.

Dispositif Denormandie : « une bonne approche »

Autre facteur qui devrait favoriser la dynamique du marché immobilier: le dispositif Denormandie.

C'est une aide fiscale, mise en place par Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, visant à recréer et réinvestir les centres-villes, quartiers et centre-bourgs.

« Malgré leur dynamisme économique, patrimonial, culturel et social, ces villes ont parfois des déficits de vitalité commerciale et des logements qui se dégradent et deviennent vacants » soulignait le communiqué de presse du gouvernement, le 27 mars dernier.

L'objectif est de faciliter l'achat des logements anciens vacants en centre-ville, de réhabiliter les logements en effectuant des travaux de performance énergétique et de louer les biens immobiliers à un tarif abordable.

« Ça semble une très bonne approche, tout le monde gagnera à voir arriver de nouveaux habitants dans les centres-villes et dans des logements réhabilités » avait développé Brice Cardi. Pour être éligible à l'offre, il faut que le coût des travaux de rénovation du logement représente au moins 25 % du montant de l'achat et des travaux réunis.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info