Le mystère des cartes bancaires refusées par les bornes de la SNCF

Hugo Eugene • 21 Février 2017 • 12:02

Si vous êtes titulaires d'une carte bancaire Izicarte de la Caisse d'Epargne ou Facelia de la Banque populaire, il y a de grandes chances que vous soyez au courant de ce bug informatique.

Le mystère des cartes bancaires refusées par les bornes de la SNCFLes bornes automatiques SNCF refusent pour l'instant deux cartes bancaires

"Carte non générée". D'après des informations révélées par Le Parisien, les titulaires de cartes bancaires Izicarte de la Caisse d'Epargne ou Facelia de la Banque populaire (groupe BPCE) sont incompatibles avec les distributeurs automatiques présents dans les gares SNCF, même quand il s'agit de retirer un dossier prépayé sur Internet. Un bug qui a tendance à agacer les voyageurs concernés, et ce, depuis... 2015 !

Sur le site de la société ferroviaire, les commentaires des internautes affluent. Jean-Claude affirmait ainsi il y a deux ans que ce dysfonctionnement l'a obligé à "faire demi-tour, car le guichet était fermé et que je n'avais pas assez de monnaie". Plus récemment, Adrien dit craindre le jour où il n'aura "pas le temps de faire la queue au guichet et où il n'aura pas d'autre choix que de se prendre une amende de la part du contrôleur".

Face à la fronde, les avis divaguent du côté de la SNCF. "Pour des raisons de sécurité, ce type de carte n'est pas reconnu sur les bornes libre-service SNCF. Rapprochez-vous de votre banque, pour choisir une autre carte bancaire.", affirmait en réponse à un commentaire en ligne un agent en mai 2015.

Sur zone pourtant, les internautes sont formels, le personnel de gare découvre la situation et conseille, la plupart du temps, aux voyageurs de vérifier le bon fonctionnement de leurs cartes bancaires.

La SNCF et BPCE se renvoient la patate chaude

Interrogée par Le Figaro, la SNCF affirme être au courant du problème depuis les premières plaintes. Elle insiste néanmoins sur le fait que cette exception ne provient pas d'un défaut de ses automates et renvoie la patate chaude dans les mains de la BPCE.

"Un lot de cartes émises par la BPCE, fabriquées par Natixis, présente un défaut de fabrication les rendant incompatibles avec certains terminaux bancaires : cela a été prouvé par un audit dont les résultats ont été rendus mi-2016", affirme la société, ajoutant que "BPCE a reconnu le bug, mais il n'a pas exigé de rappel des cartes bancaires défectueuses".

De son côté, l'organe bancaire rejette également le problème, affirmant que ces cartes sont contrôlées de nombreuses fois. Il invite même ses clients à ne pas renvoyer leurs cartes. "Nos cartes ne présentent aucun défaut, puisqu'elles fonctionnent avec d'autres terminaux bancaires", a affirmé le groupe au Figaro, une déclaration qui semblerait aller de pair avec les déclarations des internautes victimes de cette situation. "Le problème vient des bornes de libre-service dont le paramétrage est très particulier", conclut BPCE.

>> A lire également > Les cartes de paiement ont de beaux jours devant elles

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info