Un nouveau gouvernement sans ministère du Logement

Marie Nahmias • 17 Mai 2017 • 17:28

Parmi les 18 ministères énumérés lors de l'annonce du gouvernement d'Edouard Philippe, aucun n'est dédié au Logement. Les acteurs du secteur font déjà savoir leur mécontentement.

Un nouveau gouvernement sans ministère du LogementAlexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée, a annoncé ce mercredi 17 mai le nom des ministres du gouvernement d'Edouard Philippe.

Personne pour succéder à Emmanuelle Cosse à la tête du ministère du Logement et de l'Habitat durable. Lors de l'annonce, très attendue, du gouvernement d'Edouard Philippe, le portefeuille du logement a brillé par son absence. Il a été remplacé par le ministère de la Cohésion des territoires, dirigé Richard Ferrand. Secrétaire général du mouvement En Marche ! depuis 2016 aux côtés d'Emmanuel Macron, cet homme politique peu connu du grand public, est député du Finistère depuis 2012.

>>Lire aussi : Emmanuelle Cosse donne à son successeur sa vision de la politique logement à mener

Mais son curriculum vitae n'efface pas la colère des acteurs de du logement face à l'absence d'un ministère consacré. Dans un communiqué de presse, l'Union sociale pour l'habitat "déplore que le Gouvernement tel qu'annoncé aujourd'hui ne place pas la question du logement et de la politique de la ville au coeur des priorités du nouvel exécutif".

Même constat du côté de la FNAIM. "Déjà absent de la campagne présidentielle, le logement, 1er poste des dépenses des ménages, est une préoccupation majeure de nos concitoyens. Or pour la première fois depuis de nombreuses années le thème du logement est totalement absent dans les attributions gouvernementales", a pour sa part regretté Jean-François Buet, Président de la FNAIM.

"Nous déplorons ainsi l'absence d'un Ministère voire d'un Secrétariat d'Etat dédié au logement dans la composition de ce gouvernement et espérons vivement que cette erreur sera réparée après les élections législatives", a-t-il ajouté. De son côté Emmanuelle Cosse évoque dans un tweet "beaucoup d'incertitudes", mais se réjouit de la nomination de Nicolas Hulot à la tête du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info