Le paiement par mobile peine à séduire les Français

Johan Garcia • 23 Juin 2015 • 14:00

Payer avec son téléphone portable n'enchante pas vraiment les Français, selon un sondage Ipsos pour Fivory publié ce mardi. Ils sont seulement 26 % à être prêts à s'en servir.

Le paiement par mobile peine à séduire les FrançaisSeuls 26% des Français se disent prêts à payer avec leur smartphone

Seriez-vous prêt à payer avec votre smartphone ? Pour une majorité de Français c'est encore un peu tôt. Plusieurs obstacles devront être surmontés selon un sondage publié ce mardi et réalisé par l'institut Ipsos pour Fivory, une entreprise qui développe une solution de porte-monnaie électronique.

Selon cette étude, 88% des particuliers interrogés savent que le téléphone mobile peut servir de moyen de paiement. Pourtant, ils sont bien moins nombreux à être prêts à s'en servir, seulement 26%. 37% y sont même complètement réfractaire.

Des données à nuancer, puisqu'il s'agit encore d'un marché émergeant qui devrait fortement croître au cour des prochaines années. Selon le cabinet Deloitte, au cours de l'année 2015, "environ 10% des 600 millions de smartphones dans le monde seront utilisés pour régler des achats en magasin au moins une fois par mois".

Cette solution répond aux évolutions des usages de consommation dans un monde très connecté et mobile où le smartphone tient un rôle de plus en plus prépondérant

Frédéric Leclef COO et co-fondateur de Fivory

Plusieurs freins pour les consommateurs

"Ces résultats sont encourageants car ils montrent que clients et commerçants sont ouverts à une solution de paiement mobile. Notre démarche va largement dans ce sens. Elle tend à rapprocher commerçants et consommateurs grâce à une application mobile innovante combinant paiement et avantages personnalisés", explique Frédéric Leclef, COO de Fivory.

Toutefois, si les Français sont encore réticents à utiliser ce nouveau moyen de paiement, c'est qu'ils font face plusieurs freins. En premier lieu, le manque de confiance, qui arrive largement en tête pour 88% des personnes sondées. 75% ont ensuite peur d'être harcelé de publicités sur leur téléphone, qui pourrait d'ailleurs les mener pour 36% à être incité à trop acheter. 61% ne souhaitent pas non plus changer leurs habitudes de paiement actuelles. Enfin, pour 15% le paiement par mobile semble tout simplement trop compliqué.

Côtés avantages, particuliers et commerçants évoquent les mêmes bénéfices dans l'utilisation de ce moyen de paiement. La rapidité de l'encaissement et la dématérialisation du portefeuille mais aussi de la carte de fidélité. Toutefois, 30% des personnes interrogées n'y voient aucun avantage.

Selon les commerçants, le paiement sur mobile doit également permettre de "bénéficier d'offres et d'informations personnalisées" directement sur son téléphone, mais aussi "grâce à la connaissance clients, de pouvoir envoyer en temps réel des communications ciblées". Finalement, c'est enfin un moyen de "créer une base clients à partir des encaissements".

Des professionnels, plus enclins au déploiement de ce moyen de paiement, mais qui ne sont pourtant que 2% à être actuellement équipés d'une solution. Selon le sondage, ils sont cependant 35% à être prêts à franchir le pas s'ils en ont l'opportunité.

 

*Ce sondage a été réalisé en ligne auprès d'un échantillon de 1011 individus représentatif de la population française du 17 au 21 avril 2015 et par téléphone auprès de 303 responsables de commerces de moins de 10 salariés du 16 au 20 avril 2015.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info