Le Plan d'épargne logement continue de séduire les Français

Jacques-Olivier Busi • 06 Mars 2017 • 15:22

Le Plan d'épargne logement reste le second livret d'épargne préféré des Français après le Livret A. Même si la collecte ralentit, plus de 260 milliards d'euros ont été placés depuis la fin du mois de janvier 2017.

Le Plan d'épargne logement continue de séduire les FrançaisLa raison de cette progression est son taux de rémunération, resté attractif pour les épargnants français.

Une évolution constante depuis juin 2009. Ainsi, selon les données publiées, vendredi, par la Banque de France, le Plan d'épargne logement (PEL) a dépassé les 260 milliards d'euros d'encours en janvier 2017. Les 200 millions d'euros avaient été dépassés au début de l'année 2014 et n'a pas cessé de progresser depuis juin 2009.

La raison de cette progression est son taux de rémunération, resté attractif pour les épargnants français, face aux autres produits d'épargne. Pour rappel, ce taux a connu de nombreuses évolutions ces dernières années : 2,50% entre août 2003 et janvier 2015, 2% en février 2015, 1,50% en février 2016 et enfin 1% en août dernier et ce jusqu'au mois de juillet 2017, au minimum.

Logiquement, les souscripteurs d'un PEL bénéficient du taux de rémunération en vigueur au moment de son ouverture. Ainsi, les particuliers titulaires d'un PEL avec un taux de 2,50% ou 2% continuent de profiter de cette rémunération garantie. Un gage pour soutenir la collecte encore aujourd'hui, même si la collecte est au ralenti ces derniers mois.

L'écart entre le PEL et le Livret A se réduit

Dans le détail, le PEL enregistre une collecte nette de 1,37 milliard d'euros en janvier 2017. Il se place ainsi juste derrière le Livret A avec une collecte nette de 2,89 milliards d'euros mais aussi les autres livrets bancaires classiques, à 3,37 milliards d'euros. Néanmoins, le PEL reste devant l'assurance vie, avec une collecte de 400 millions d'euros.

Au niveau des encours, le PEL reste donc derrière le Livret A avec son encours de 262,4 milliards d'euros, selon la Caisse des dépôts. Pourtant, l'écart entre ces deux livrets d'épargne semble se réduire du fait des taux de rémunération largement supérieurs en moyenne, 2,7% en moyenne selon la Banque de France, en faveur du PEL, contre 0,75% pour le Livret A.

>> A lire également : Un début 2017 fracassant pour le Livret A

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info