Les professionnels de l'immobilier redorent leur image auprès des Français

Jacques-Olivier Busi • 08 Juin 2017 • 14:14

Selon une étude Ifop pour OptimHome, plus de 6 Français sur 10 ont une bonne image des professionnels de l'immobilier. Un chiffre en hausse par rapport aux dernières années, signe que nos compatriotes sont satisfaits des prestations accordées par ces professionnels.

Les professionnels de l'immobilier redorent leur image auprès des FrançaisL'argument mis en avant par nos compatriotes pour justifier cette confiance est l'aspect financier.

Tous les voyants sont au vert pour le secteur de l'immobilier. C'est le constat effectué par l'étude Ifop pour le réseau immobilier OptimHome, publiée mercredi. Ainsi, 61% des Français ont attesté avoir une bonne image des professionnels de l'immobilier en 2017. Un chiffre en progression par rapport à 2016 (+6 points) mais aussi à 2015 (+7 points).

Plus de trois-quarts des personnes accompagnées par un professionnel dans le cadre d'une vente sont satisfaits de leur prestation (77%).

Etude Ifop pour OptimHome sur "Les Français, l'immobilier et le contexte politique"

De plus, l'étude révèle que la tendance est identique pour le recours à un professionnel de l'immobilier dans le cadre de l'acquisition ou d'une vente d'une résidence principale. "65% des personnes ayant acheté un bien et 70% des vendeurs (+7 points) au cours des 3 dernières années ont eu recours à un professionnel", précise le communiqué.

Une estimation du bien plus fiable par rapport aux prix du marché avec un professionnel selon les Français

L'argument mis en avant par nos compatriotes pour justifier cette confiance est l'aspect financier. En effet, ce service est le plus attendu dans le cadre d'une vente. 45% des Français assurent que le professionnel leur proposera "une estimation la plus fiable possible du bien par rapport aux prix du marché". Arrivent ensuite la vérification de la solvabilité des acquéreurs (12%) et la réalisation des visites (11%).

Autre signe de cette embellie : le recours aux mandats exclusifs a doublé en deux ans. Les vendeurs d'une résidence principale y ont eu recours à hauteur de 42% en 2017. Cette part était seulement de 21% en 2015 et de 34% en 2016. En outre, les "comportements hybrides se développent" selon l'étude. 63% des vendeurs potentiels (+5 points) attestent vouloir consulter à la fois un professionnel de l'immobilier et en parallèle directement un particulier.

>> A lire également : Immobilier : les professionnels du secteur attendent beaucoup du nouveau gouvernement

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info