Le taux du PEL abaissé à 1,5%, celui du livret A maintenu à 0,75%

Marie Nahmias • 14 Janvier 2016 • 14:35

Michel Sapin, le ministre des Finances, a annoncé mardi la baisse du taux d'intérêt des plans d'épargne logement (PEL) à 1,5%. La rémunération du Livret A, en revanche, est maintenue à 0,75%.

Le taux du PEL abaissé à 1,5%, celui du livret A maintenu à 0,75%Michel Sapin, ministre des Finances (Source : ministère des Finances)

Le gouvernement épargne les taux d'intérêt du Livret A pour raboter ceux du PEL. Dans un communiqué de presse publié mercredi 13 janvier, Michel Sapin annonce que le taux de rémunération du Livret A restera inchangé à 0,75% mais que celui du PEL en revanche passera de 2% à 1,5%.

"Nous maintenons le rendement du livret A, qui est le placement de référence des Français et nous avons décidé de baisser le taux des nouveaux PEL qui seront ouverts à compter du 1er février. Un taux plus bas, c'est l'assurance de pouvoir emprunter moins cher", a expliqué le ministre des Finances.

Depuis la création du Livret A en 1818, sa rémunération n'a jamais été inférieure à 0,75%. A l'aide d'une formule de calcul spécifique, les taux d'intérêt de ce placement populaire sont revus deux fois par an, le 1er février et le 1er août.

Si la formule en question avait été appliquée le rendement du Livret A aurait dû passer 0,50%. Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galheau, avait jugé nécessaire de "déroger à la stricte application de la formule de calcul en vigueur". Le gouvernement qui a le dernier mot lui aura donné raison.

Les épargnants ont jusqu'au 1er février pour bénéficier du PEL à 2%

Avec un taux de rémunération à 1,5%, le niveau du PEL est "cohérent avec celui des autres produits d'épargne existant sur le marché ainsi qu'avec la durée d'immobilisation de l'épargne (4 ans en règle générale pour le PEL, contre par exemple 8 ans pour l'assurance-vie)", estime Michel Sapin.

Pas d'inquiétude si vous avez déjà ouvert un PEL, cette baisse ne concernera que les nouveaux contrats, souscrits à partir du 1er février 2016.  La spécificité de ce produit, conçu pour aider à l'acquisition d'un bien immobilier, est en effet de conserver le même taux de rémunération tout au long de son existence.

>>Lire aussi : En 2016, il vaudra mieux emprunter qu'épargner

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info