Plus du tiers des Français ignorent à quoi servent les frais de tenue de compte, et vous ?

Maude Sebaihi • 11 Avril 2017 • 12:16

Selon le sondage Research Now demandé par la compagnie de consulting Simon and Kucher, près d'un quart des Français ignorent à quoi servent les frais de tenue de comptes et plus de la moitié surestime leur coût. Eclairage.

Plus du tiers des Français ignorent à quoi servent les frais de tenue de compte, et vous ?24% des Français sondés disent ne pas savoir ce que financent leurs frais de tenue de compte

24% des Français sondés disent ne pas savoir ce que financent leurs frais de tenue de compte, indique le sondage Research Now réalisé pour Simon and Kucher. Le coût de ces frais semble également méconnu d'une majorité des personnes interrogées.

L'opinion des sondés sur les frais de tenue de compte varie selon qu'ils appartiennent à une banque "traditionnelle" ou à une banque en ligne. Ainsi, 68% des clients "traditionnels" se disent aptes à payer ces frais et 35% partagent le même avis à la condition qu'ils sachent à quoi ils servent.

18 euros par an en moyenne

Mais au sein des banques en ligne, dont le succès repose notamment sur la réduction ou la nullité des frais bancaires, 61% affirment ne pas vouloir les payer.

Alors qu'une étude de panora banque estime que ces frais s'élèvent à environ 18 euros par an, 10% des personnes interrogées pensent qu'ils montent jusqu'à 120 euros par an et plus de la moitié (55%) croient qu'ils leur reviennent à 72 euros par an (6 euros par mois).

Une utilité supposée mais encore floue

Tandis qu'un tiers des Français ne connaît pas l'utilité des frais de compte, 41% pensent qu'ils permettent "de pouvoir bénéficier de l'ensemble des opérations informatiques permises par la banque". Mais il s'agit d'un autre type de frais, d'abonnement pour avoir accès à son espace client et vérifier les opérations.

"Bénéficier d'une agence physique", voilà une autre hypothèse, émise par 21% des sondés, sur l'usage des frais de tenue de compte. Par ailleurs, pour 10% des personnes interrogées, ces frais nous permettent de "pouvoir bénéficier des services d'un conseiller", alors que les Français semblent y avoir de moins en moins recours. En somme, selon le sondage, l'utilité des frais de tenue de compte reste floue.

Des frais de plus en plus élevés

De plus, la définition demandée par le Comité consultatif au secteur financier (CCSF) et établie par les banques en 2016 conserve son opacité : ce sont des "frais perçus par la banque pour la gestion du compte".

Par ailleurs, ces tarifs sont de plus en plus élevés en raison de la pratique de taux d'intérêt bas, à cause desquels les banques ne font plus autant de marge que par le passé : "il est clair que la banque doit maintenant gagner de l'argent grâce à ses services plutôt que via les marges d'intérêt", affirme l'administrateur directeur général de BNP Paribas Fortis, Max Jadot au Monde. 

>> A lire aussi : Frais bancaires : combien devrez-vous payer à votre banque en 2017 ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info