Micro crédit

Micro crédit

Besoin d'argent ? Obtenez rapidement un micro crédit avec BoursedesCrédits et découvrez les différents crédits à la consommation disponibles !

Comparer gratuitement les crédits consommation

Vous avez des difficultés à trouver une solution de financement dans le système bancaire classique ? Pas de panique. Le micro crédit est fait pour vous. En effet, il s'agit d'un type d'emprunt bancaire, appartenant aux crédits à la consommation, accordé le plus souvent aux personnes en difficultés (jeunes, salariés en contrat à durée déterminée ou à temps partiel, intérimaires, personnes âgées à faibles ressources, étudiants, chômeurs et bénéficiaires du RSA, chômeurs, etc.) afin de les aider à accéder à des services financiers, et ce, malgré leur situation budgétaire compliquée. Il s'agit d'un prêt d'un faible montant avec intérêt fixe, destiné à donner un coup de pouce en cas d'interdit bancaire et ainsi sortir de la précarité.

Que faire avec un micro crédit ?

Le micro crédit est un prêt sans justificatifs (non affecté), autrement dit, celui qui en bénéficie n'est pas tenu de présenter un justificatif d'achat aux prêteurs, et ce, quel que soit le montant du prêt. Cette forme de crédit bancaire, accessible rapidement, peut s'avérer être une solution efficace pour financer un nouveau projet. C'est aussi un moyen de faire face aux accidents de la vie, quelle que soit votre situation professionnelle (réparation de voiture, besoin urgent de liquidités, etc.)

Le montant de ce petit prêt peut varier de 300 à 5 000 € (voire 12.000 € dans certains cas). Le meilleur taux pour ce dernier est aux alentours de 1,5 %, tandis que certains contrats se négocient avec un taux de crédit dépassant les 4 %. Dans le cadre du fonds de cohésion sociale, la grande majorité des opérations de micro finance bénéficie d'une garantie de l'État.

Comment obtenir un micro crédit ?

Pour les personnes en situation de déposer une demande, afin de se faire prêter des petites sommes, certains détails doivent être pris en compte. Étant un dispositif de financement alternatif, un microcrédit est accessible uniquement auprès de certains établissements habilités. En métropole, cette aide est dispensée par les organismes et réseaux d'accompagnement social, comme la Croix-Rouge, les Crédits municipaux, les Centres communaux d'actions sociales (CCAS), les Unions départementales des associations familiales ou encore le Secours Catholique. Si vous souhaitez engager une procédure pour obtenir un crédit conso au montant réduit, la souscription doit impérativement se faire auprès d'un organisme associatif.

L'organisme prêteur se chargera alors d'évaluer le dossier de l'emprunteur. Cela se fait sur base de critères d'éligibilité, plus souples que ceux appliqués par les banques. Cependant, tous les établissements d'accompagnement sociaux demandent l'avis d'un établissement bancaire partenaire avant de décider l'accord d'un financement via un petit prêt personnel. La même banque s'occupe en effet du déblocage des fonds, du dispositif d'aide et de sa mise à disposition sur le compte du demandeur. Et ce, en cas d'avis favorable du comité d'études. Toutefois, des plateformes en lignes apparaissent. Ce sont elles qui se chargent de débloquer les fonds.

Quel organisme de micro crédit choisir au chômage ?

Pour les demandeurs d'emploi, pas d'inquiétude. Là aussi, une solution existe. Il est possible de contracter un crédit en ligne allant de 50 à 1.000 €. Pour pouvoir y prétendre, il suffit d'être âgé au minimum de 21 ans et d'avoir un compte bancaire. Il faut aussi résider en France et pouvoir fournir de nombreuses pièces justificatives (fiche de paye, d'allocation chômage, de pension ou autre, etc.)

En revanche, ce mini crédit est remboursable entre 15 et 30 jours après réception de la somme sur votre compte courant.  Vous pouvez le faire par virement ou par carte bleue sur internet. Cependant attention. En cas de retard, cela vous coûtera 20 € le premier jour, puis 20 € supplémentaires 9 jours après, et enfin, à nouveau 20 € si vous avez encore dix jours de retard. Dans les cas extrêmes, le prêteur peut mandater des agences de recouvrement externes pour récupérer les sommes dues.

Vous pouvez également recourir au prêt participatif. Ce concept a émergé récemment. Il s'agit d'un service de micro-prêt encadré par la réglementation française, proposant d'emprunter librement une somme comprise entre 200 et 600 €. Cela permet de lutter contre l'exclusion sociale. En effet, tout le monde peut bénéficier de cette offre à trois conditions : être majeur, résider en France Métropolitaine et avoir un compte courant dans une banque française. La durée du prêt varie entre un et trois mois. Le client conserve la visibilité et le contrôle de son budget, à court et moyen terme, et la première échéance intervient 30 jours après le déblocage des fonds.

Comment obtenir un micro crédit pour lancer son entreprise ?

Un micro crédit peut aussi être un moyen de rebondir professionnellement. Si vous vous intéressez au mini crédit personnel, c'est sans doute que vous faites partie des potentiels bénéficiaires. À savoir, les allocataires de minima sociaux et les personnes à faibles revenus. Autrement dit, tous les demandeurs disposant de faibles capacités de remboursement. En effet, le microcrédit social s'adresse exclusivement aux individus non-éligibles aux dispositifs classiques de financement bancaire, à savoir les personnes dont les situations personnelles restent financièrement précaires. Toutefois, certains profils légalement solvables peuvent y prétendre, à condition de présenter un projet d'achat concis et justifié.

La demande de prêt peut donc se faire par un entrepreneur ambitieux lors de sa création d'entreprise. En effet, si vous avez besoin de stock ou de matériel professionnel, tel l'achat d'un ordinateur ou de trésorerie supplémentaire pour vous lancer, vous pouvez prétendre aux offres de microcrédits. L'Observatoire de la microfinance parle d'un « outil de développement économique et social, permettant aux personnes de faibles ressources porteurs d'un projet personnel, de bénéficier de prêts que leur refuse le système bancaire traditionnel ».  

Par exemple, le microcrédit professionnel vous permettra d'obtenir un prêt pour vous aider à réaliser votre projet, quel que soit le secteur d'activité ou le statut juridique. En plus d'être en incapacité de se voir allouer un financement bancaire classique, il faut également justifier de certaines exigences (entreprise en cours de création ou de cinq années d'existence au moins, le sollicitant du microcrédit doit le faire s'il n'a pas pu avoir un crédit bancaire, un besoin d'argent inférieur à 10.000 €, un individu doit pouvoir être garant à hauteur de 50 % du microcrédit accordé, etc.). L'organisme bancaire doit suivre une procédure précise, en informant notamment la personne se portant caution de l'étendue de son engagement.

Comment demander un micro crédit social ?

Un prêt de ce type a avant tout vocation à favoriser la réinsertion professionnelle. Par exemple, avec l'achat d'un véhicule (neuf ou d'occasion) pour se rendre sur un lieu de travail. Pour faire une demande de micro crédit personnel, vous l'aurez compris, il ne faut pas s'adresser à une banque, mais directement à un réseau d'accompagnement social (traditionnel ou plateforme en ligne).

Celui-ci se chargera de vous accueillir et d'étudier votre projet, ainsi que votre situation personnelle, le tout en vous aidant à monter votre dossier, avant de jouer un rôle d'intermédiaire auprès d'une des banques partenaires. Ce processus d'accompagnement vous permettra de diminuer les risques bancaires.

Comment faire une simulation de micro crédit ?

Ce type de crédit consommation, comme n'importe quel autre crédit bancaire classique, peut faire l'objet, avant la souscription, d'une simulation de crédit. En effet, sur le site de BoursedesCrédits par exemple, vous pourrez trouver une série de simulateurs destinée à vous éclairer en amont de votre demande de crédit.

Ces comparateurs, disponibles gratuitement en ligne, sont un passage quasi-obligatoire avant de souscrire à un contrat de crédit. Grâce à ces outils, vous pourrez connaître, très rapidement, votre endettement, votre durée de remboursement et capacité de remboursement, le montant de vos mensualités, le taux d'intérêt (taux effectif global) ou taux de remboursement, votre capacité de remboursement, etc.

En comparant ensuite à sa situation financière et à ses revenus (même pour un sans emploi), l'emprunteur pourra alors mieux anticiper les remboursements à venir. À préciser que cette simulation de prêt est, bien évidemment, sans engagement.

Pourquoi passer par un courtier en crédit ?

Comme pour tous les types d'emprunts bancaires (crédit renouvelable, microcrédit personnel, rachat de crédit, crédit sans justificatif, revolving, prêt à la consommation, prêt classique, etc.), l'accès au crédit vous est simplifié par l'intervention d'un courtier en prêt. Ce dernier, grâce à son réseau étoffé de partenaires et son expertise, pourra vous orienter et dénicher, pour vous, la formule la mieux adaptée à votre projet et à votre profil. N'hésitez pas à contacter au plus vite les professionnels de BoursedesCrédits pour mener à bien votre opération financière.

>> Pour aller plus loin :


 

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info