En 20 ans, la baisse des taux n'a pas permis de compenser la hausse des prix

Mickaël Touré • 29 Janvier 2021 • 16:07

Alors que les taux sont au plus bas, une étude des notaires montre que cette baisse ne compense pas la hausse des prix sur les 20 dernières années.

En 20 ans, la baisse des taux n'a pas permis de compenser la hausse des prix

Certes les taux sont au plus bas. Mais qu'en est-il du pouvoir d'achat immobilier réel des Français sur les 20 dernières années ? Selon une étude menée par les notaires, il s'est érodé.

En effet, bien que le pouvoir d'achat immobilier progresse depuis dix ans, il a également connu une très longue période de baisse entre 1999 et 2008. Une baisse qui peine à être compensée aujourd'hui.

Une chute spectaculaire entre 1999 et 2008

Concrètement, durant cette période, le pouvoir d'achat immobilier a connu une chute de 42 % en passant de 100 m² en 1999 à 60 m² en 2008 : «  cette période se caractérise par une hausse continue des prix de l'immobilier (+ 89 % entre 1999 et 2008) et des taux de crédit qui oscillent entre 3,7 % et 5,9 % », précisent les notaires.

Une nouvelle phase plus réjouissante a ensuite succédé à cette période. De 2008 à 2019, le pouvoir d'achat immobilier a progressé, passant de 60 m² en 2008 à 90 m² en 2019. Cette belle progression (+ 49 %) est malgré tout insuffisante pour rattraper la phase précédente. Cela se traduit par un recul du pouvoir d'achat immobilier de 13 % depuis 1999.

Des territoires plus durement touchés

Comme souvent en matière d'immobilier, certains endroits ont plus souffert que d'autres. Sans surprise, le pouvoir d'achat immobilier en Île-de-France et en PACA est le plus faible (entre 50 et 60 m²).

L'Aquitaine, la région Rhône-Alpes et le Languedoc-Roussillon font également partie des territoires où le pouvoir d'achat immobilier est le plus faible : « Il s'agit de régions où les m² vendus sous les plus chers. À l'exception du Languedoc, il s'agit également des régions où les revenus sont les plus élevés », précisent les notaires.

À l'inverse, il faut se tourner vers le Nord-Est (150 m²), l'Alsace et le Limousin (176 m²) pour trouver les territoires où le pouvoir d'achat immobilier est le plus élevé.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info