3 idées reçues sur les paiements à l'étranger

Anissa Hammadi • 03 Août 2015 • 13:01

Visa Europe a dévoilé les résultats d'une étude sur les habitudes de consommation des touristes européens. Elle souligne plusieurs idées reçues sur les frais liés à l'utilisation de la carte bancaire. Le point sur les petites habitudes des voyageurs.

3 idées reçues sur les paiements à l'étrangerSelon l'étude, presque la moitié des touristes européens (48 %) pensent qu'il est plus coûteux de retirer des espèces sur place que de changer son argent à l'aéroport.

Les frais bancaires liés aux retraits d'argent à l'étranger continuent d'effrayer les touristes. "Alors qu'ils sont 69 % à préférer payer par carte dans leur pays, les voyageurs européens sont presque autant (64 %) à ne jamais le faire à l'étranger", affirme l'étude menée par l'institut Populus dans 15 pays européens et dévoilée par Visa Europe le mois dernier.

Pourquoi cet abandon soudain ? Selon le sondage*, presque la moitié des touristes européens (48 %) pense qu'il est plus coûteux de retirer des espèces sur place que de changer son argent à l'aéroport.

"Pourtant, une enquête précédente, réalisée par l'Institut Forward Thinking en mai dernier, montre que retirer des espèces à l'étranger revient toujours moins cher que de convertir son argent au bureau de change de l'aéroport", relève Visa Europe dans son communiqué.

Peur de la fraude ou du refus

Mais les habitudes des touristes ont la vie dure. La plupart d'entre eux (85 %) privilégient les espèces à l'étranger, "jugées incontournables", par rapport à d'autres moyens de paiement. Question de sécurité.

Seuls 22 % des sondés estiment que la carte bancaire est "sécurisée" à l'étranger, avec pour crainte principale son utilisation frauduleuse. "Rappelons que l'utilisation de la carte à l'étranger est aussi fiable qu'en national et qu'une carte perdue ou volée peut être remplacée, contrairement aux espèces", souligne Visa Europe.

500 euros en espèces pour les vacances

Du côté des Français, le changement de comportement est encore plus flagrant. Adeptes de la CB, ils sont 83 % à préférer payer par carte leurs achats quotidiens dans l'Hexagone, mais ils sont 42 % à privilégier les espèces quand ils partent à l'étranger.

Et si la quasi-totalité (93 %) des touristes français emporte quand même avec eux leur carte, 80 % prévoient aussi des espèces... à hauteur de la moitié de leur budget sur place ! Soit près de 500 euros, selon une précédente étude menée par TNS Sofres.

Autre appréhension, celle de voir sa carte refusée à l'étranger, en particulier en dehors de l'Europe. En effet, la distance change la perception des touristes par rapport aux moyens de paiement qu'ils peuvent utiliser.

Pour Visa, ces comportements s'expliquent par "la méconnaissance d'informations clés" sur la zone euro, comme l'absence de frais bancaires sur les paiements ou encore l'acceptation de la carte par plus de 5,4 millions de commerçants.

*Sondage effectué en mars 2015 auprès de 2.000 personnes.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info