Apple lance sa propre carte bancaire

Luigi Delmet • 26 Mars 2019 • 17:31

Le géant américain a annoncé la création, en partenariat avec Goldman Sachs et Mastercard, de sa carte de paiement, l' « Apple Card ». Celle-ci sera disponible dès l'été prochain aux États-Unis.

Apple lance sa propre carte bancaireLa carte d'Apple en version physique

Les fans de la marque à la pomme vont être ravis. Un nouvel accessoire va bientôt s'ajouter à la vaste panoplie Apple. Il s'agit d'une carte bancaire, en version physique ou virtuelle, connectée à l'application Wallet de l'iPhone.

Apple veut s'imposer sur le marché des néobanques

Avec l'annonce de ce nouveau produit, la firme californienne affiche l'ambition de se faire une place dans le secteur des fintechs. Depuis 2014 déjà, le service Apple Pay est sur le marché. À en croire l'entreprise, cette solution de paiement dématérialisé est un succès : 10 milliards de transactions sont attendues pour l'année 2019.

Cette fois en revanche, c'est bien les néobanques qu'entend concurrencer la société. À l'occasion de sa « Keynote » du 25 mars, le groupe dirigé par Tim Cook a présenté en grande pompe sa future carte de paiement, sobrement baptisée « Apple Card ».

>> À lire aussi : Néobanques et banques mobiles, un modèle encore à trouver

Une carte virtuelle et une autre en titane

Cette carte se déclinera en deux versions. La première, totalement dématérialisée, sera disponible sur l'application Wallet de l'iPhone. Elle sera utilisable dans tous les établissements proposant le service Apple Pay, mais aussi sur internet. Un des avantages de cette formule est sa totale gratuité, même à l'étranger, ainsi que sa simplicité de souscription. Une demande en ligne suffira pour bénéficier, sans délai, du service.

Une seconde option a aussi été présentée. Il s'agit, cette fois, d'une carte physique. Celle-ci permettra aux utilisateurs de régler leurs achats, même auprès des commerçants non-équipés du service Apple Pay. Cette carte, faite en titane, a toutes les caractéristiques d'un produit Apple.

>> À lire aussi : Apple dévoile des projets d'expansion aux États-Unis

Une dimension esthétique

D'abord, son design est digne de la marque, avec un style épuré et innovant. Dessus, pas de numéro ou de date d'expiration. Simplement l'emblématique logo de la société et celui de son partenaire, Mastercard. Les informations seront consignées à l'iPhone. Un autre aspect pratique de cet outil est la possibilité d'obtenir des statistiques détaillées de son comportement bancaire, grâce à une refonte en profondeur de l'application Wallet.

Cette dernière devrait se rapprocher de ce que proposent les banques sur mobile. Enfin, Apple a annoncé la mise en place, à travers sa carte, d'un programme de fidélité quotidien pour ses usagers, intitulé « Daily Cash ». Le compte du client sera crédité, à chaque achat réalisé avec la carte, d'un montant pouvant aller jusqu'à 3 % de la transaction.

Malheureusement pour les Français, l' « Apple Card » n'est, pour le moment, destinée qu'au marché américain. Mais si le succès est au rendez-vous, il ne serait pas étonnant de la voir, très vite, arriver sur le Vieux Continent.

>> Sur le même sujet :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info