Arnaque bancaire : un nouveau dispositif permet de porter plainte en ligne

Etienne Nicolas • 04 Juin 2018 • 17:55

Le gouvernement a lancé, la semaine dernière, un service en ligne permettant de signaler les fraudes à la carte bancaire.

Arnaque bancaire : un nouveau dispositif permet de porter plainte en ligne

La nouvelle plateforme est baptisée « Perceval » pour « plateforme électronique de recueil de coordonnées bancaires et de leurs conditions d'emploi rapportées par les victimes d'achats frauduleux en ligne ». Son but ? Répondre aux nombreuses plaintes, de plus en plus fréquentes au fil des années. En effet, entre 2010 et 2016, le nombre de Français victimes d'une fraude à la carte bancaire a doublé : il a atteint 1,5 million en 2016.

Une vraie alternative

Il ne s'agit pas seulement d'un signalement, mais bien de porter plainte de chez soi sous quelques conditions. La victime doit encore être en possession de sa carte bancaire, elle doit avoir fait opposition auprès de sa banque, et la carte doit avoir été utilisée pour des achats en ligne. Ainsi, les vols de cartes bancaires ne sont pas compris.

En pratique, l'internaute doit se rendre sur une page du site du service public, remplir un questionnaire comprenant : numéro de carte, nom de la banque, date de l'achat frauduleux et la somme dépensée. Une fois ces informations remplies, la victime reçoit un récépissé qu'elle pourra adresser à sa banque afin de se faire rembourser les sommes volées.

Pour l'Etat, ce processus devrait lui permettre de « recouper les informations et de détecter des grands phénomènes pour mieux réprimer ce genre de fraude », expliquait à Acteurs publics TV le colonel Nicolas Duvinage, du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N). En 2017, l'unité a recensé 5.300 plaintes par mois, dont 70 % concernaient des escroqueries en ligne.

 >> A lire aussi > Arnaque bancaire : encore une victime de phishing déboutée

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info