Assurance : insatisfaits, les Français seraient mal informés ?

Lisa Niquet • 23 Avril 2019 • 10:05

La majeure partie des Français a déjà souscrit à un contrat d'assurance, sans forcément avoir tout compris au procédé. C'est ce que révèle YouGov, un cabinet d'étude de marché, dans un double sondage publié récemment.

Assurance : insatisfaits, les Français seraient mal informés ?Les Français et leurs assurances.

Les risques ne sont pas moindres et les Français le savent, 97 % d'entre eux possèdent une assurance, d'après l'enquête d'avril, menée par l'institut YouGov. Pourtant, la plupart d'entre eux ne comprennent pas leur contrat d'assurance.

Assurance auto, santé, étude, voyages, animaux de compagnie...

Souscrire à un contrat pour pallier aux risques est une évidence pour bon nombre d'individus et ils sont plus nombreux à assurer leur habitation (85 %), leur voiture (75 %) et leur santé (59 %) selon les deux études commandées par comparateurassurance.com. Elles portent sur un panel respectif de 1007 et 1027 Français majeurs.

Par ailleurs, d'autres sujets préoccupent les souscripteurs en assurance tels que les études (20 %), les appareils nomades tels portables et ordinateurs (8 %), les voyages (6 %) et les animaux de compagnie (6 %).

Bien que récentes, les assurances d'usurpation d'identité sont souscrites à 1 %. Ce mal qui touche de plus en plus de Français chaque année n'est pas assez bien couvert par les compagnies d'assurances, mais elles tendent à se perfectionner.

Les Français, sont-ils mal informés ?

Malgré le nombre important de contrats signé chaque année, les données pondérées, recueillies en ligne, dévoilent que, pour beaucoup, l'assurance est un sujet confus. Ceux qui affirment être à l'aise et saisir tous les points de leur contrat comptent pour 12 %.

Et si 55 % comprennent les éléments principaux, près d'un tiers des personnes interrogées, confient être légèrement perdues quant à leur assurance. D'ailleurs, 7 % déclarent ne rien y comprendre. Parmi les Français, les jeunes sont les plus touchés par ce problème, 25 % des 18-24 ans déclarent avoir aucune maîtrise du sujet.

Et pour cause, 44 % des sondés considèrent que les informations fournies par leur compagnie d'assurances sont insuffisantes. Dans l'ensemble, 34 % avouent toutefois ne pas s'intéresser à ces questions d'assurance.

Les Français ont mauvaise opinion de leur assureur

De ce fait, les Français ont plutôt une mauvaise opinion de leur assureur. Plus d'un tiers a eu une mauvaise surprise en termes d'assurance et les résidents en région parisienne comptent parmi les plus insatisfaits, à savoir 41 %.

À noter, un souscripteur sur deux est méfiant, cela tient pour 11 % à la facturation d'une franchise, pour 8 % au défaut de prise en charge d'un sinistre et pour 6 % à la faiblesse du taux de remboursement, selon l'étude.

Les sondés indiquent d'ailleurs qu'ils ne s'impliquent pas auprès de leurs assureurs, qu'ils se méfient d'eux et leur reproche un manque d'information. Certains, sont tentés de frauder. Néanmoins, les Français restent honnêtes, seulement une personne sur dix, annonce avoir menti lors de la contraction de son assurance.

42 % des 25-34 ans estiment avoir eu une mauvaise expérience. Il leur arrive de donner de mauvais renseignements à leur assureur, mais la part reste faible.

>> À lire également :

Le groupe APICIL lance son assurance-emprunteur

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info