Assurances, crédits, immobilier... Comment profiter du confinement pour renégocier ses contrats ?

Mickaël Touré • 18 Mars 2020 • 15:55

Depuis mardi midi, les Français doivent rester chez eux afin d'endiguer l'épidémie du Covid-19. Ce contexte particulier peut être un moment idéal pour passer en revue tous vos contrats en cours. Explications.

Assurances, crédits, immobilier...  Comment profiter du confinement pour renégocier ses contrats ?

Aux grands maux, les grands remèdes. C'est un peu comme cela que l'on pourrait résumer la situation actuelle. Lundi soir, le président de la République, Emmanuel Macron, déclarait une période de confinement d'au moins quinze jours afin d'endiguer l'épidémie du Coronavirus qui fait actuellement des ravages dans le monde entier.

Alors que les déplacements sont réduits au minimum et que des millions de Français se voient dans l'obligation de ne pas quitter leur domicile, la période peut également permettre de réaliser quelques économies sur votre budget

Racheter ou renégocier son crédit immobilier, c'est toujours possible

Confinement ou pas, les taux immobiliers sont toujours au plus bas. D'ailleurs, l'épidémie du Coronavirus pourrait même bénéficier aux emprunteurs. Peut-être aviez-vous dans l'idée depuis un moment d'obtenir un meilleur taux pour votre crédit immobilier. Et bien, c'est toujours possible !

D'un point de vue personnel, vous pouvez profiter de cette opportunité pour préparer au mieux votre dossier si vous êtes dans l'optique d'une renégociation. Si vous souhaitez plutôt opter pour un rachat de crédit immobilier, vous pourrez également bénéficier de ce temps à la maison pour mieux comparer tous les taux proposés par les concurrents. 

Considérés comme des « établissements indispensables », la plupart des établissements bancaires sont actuellement encore ouverts. Dans plusieurs banques, il est toujours possible d'accéder aux agences. Bien sûr, il sera probablement plus difficile d'obtenir un rendez-vous.

De même, certains courtiers restent opérationnels. Par exemple, les courtiers de BoursedesCrédits sont toujours joignables via les canaux habituels afin de vous accompagner au mieux dans vos projets !

Confinement et banque en ligne : le couple gagnant ?

Comme indiqué dans un précédent article, la banque en ligne sera possiblement la grande gagnante de cet environnement de crise. Peut-être souhaitez-vous changer de banque depuis longtemps et tenter l'aventure de la banque en ligne ? La période que nous vivons actuellement démontre tout l'intérêt de la banque en ligne. À savoir, pas d'agences physiques et une gestion de votre compte qui se fait entièrement à distance.

Pour y souscrire, il suffit de remplir un formulaire en ligne dans la banque de votre choix. Sachez que la plupart des banques en ligne proposent des primes lors de la souscription. Ainsi, vous recevrez, par exemple, une prime de bienvenue de 80 euros si vous choisissez d'ouvrir un compte courant avec Boursorama ou ING.

Le regroupement de crédit, la solution face à une baisse de revenus

Pour un nombre important de Français, le confinement s'accompagne malheureusement d'une procédure de chômage partiel et donc d'une baisse de revenus. Dans cette situation, des solutions existent pour vous permettre de maîtriser au mieux ces évènements imprévus.

L'une de ces solutions est le regroupement de créances. Peut-être avez-vous contracté récemment plusieurs crédits à la consommation ? Grâce au rachat de crédit à la consommation, tous vos crédits en cours pourront être regroupés sous une seule et unique mensualité.

Résultat, même si la durée de votre prêt sera rallongée, vous pourrez également dégager de la trésorerie supplémentaire ce qui peut vous éviter de vous retrouver dans une situation délicate en cette période incertaine.

Réétudier ses contrats d'assurance

Enfin, pendant la période de confinement, n'hésitez pas à vous replonger dans vos différents contrats d'assurance. Notamment l'assurance emprunteur.

Ce contrat, particulièrement élevé est bien souvent omis par les emprunteurs, qui ne savent pas toujours qu'il peut changer. Or, depuis la promulgation de lois comme la loi Lagarde ou l'amendement Bourquin, il est possible de changer son contrat d'assurance emprunteur chaque année.

De même, le krach boursier qu'a entraîné l'arrivée du virus pourrait inciter les banques à changer leur fusil d'épaule en ce qui concerne les contrats d'assurance vie en fonds euros.

Alors que les établissements incitait fortement les épargnants à s'orienter vers des placements en unités de comptes (en partie en bourse), la conjoncture pourrait permettre au fonds en euros de se refaire une jeunesse. Pour autant, rien ne semble indiquer que ce sera le cas pour le moment.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info