La Banque de France révèle les premiers taux d'usure pour 2019

Luigi Delmet • 09 Janvier 2019 • 14:06

Comme chaque trimestre, la Banque de France rend public les seuils de l'usure en vigueur dans le pays. Il s'agit de la limite au-delà de laquelle un taux n'est plus autorisé à être appliqué par un organisme de prêt.

La Banque de France révèle les premiers taux d'usure pour 2019...

C'est un dispositif mis en place dans les années soixante, censé protéger le consommateur. Le taux d'usure impose un maximum tarifaire pour le taux effectif global (TEG) d'un prêt. Cela permet d'encadrer les prix dans le but d'offrir une sécurité aux emprunteurs les plus fragiles.

Ils sont calculés à partir d'un large panel de taux disponibles sur le marché. Le taux d'usure représente 133 % du taux effectif moyen pratiqué lors du trimestre précédent.

Taux d'usure du crédit immobilier

Au niveau du prêt immobilier, les nouveaux taux d'usure annoncés sont tous plus bas que les précédents. Par exemple, celui d'un prêt à taux fixe d'une durée supérieure à 20 ans passe à 3,01 %, contre 3,08 % au dernier trimestre 2018. Même chose pour ceux inférieurs à 10 ans (2,79 % contre 2,83 % précédemment) et ceux dont la durée de remboursement est comprise entre 10 et 20 ans (2,83 % contre 2,85 % précédemment).

Enfin, pour les prêts à taux variables, le seuil de l'usure passe de 2,45 % à 2,43 %, tandis que celui pour les prêts relais est désormais de 3,24 % (contre 3,25 % fin 2018).

Taux d'usure du crédit à la consommation

Les prêts à la consommation voient leurs taux d'usure varier de manière moins uniforme que la catégorie précédente. En effet, celui appliqué aux prêts d'un montant supérieur à 6.000 € a augmenté, passant de 5,89 % à 5,96 %.

En revanche, les prêts à la consommation d'un montant inférieur à 3.000 € ont un taux en très légère baisse (21,20 % contre 21,21 % précédemment). La diminution est plus marquée du côté des prêts compris entre 3.000 € et 6.000 €, passant de 12,59 % à 12,49 %.

Taux d'usure du crédit aux entreprises

Pour ce qui est des crédits accordés aux entreprises, il y a encore une fois une baisse enregistrée sur l'intégralité des taux d'usure. Celui concernant les prêts consentis en vue d'achats ou de ventes à tempérament est maintenant fixé à 4,31 %, contre 4,55 % auparavant.

Pour les prêts d'une durée initiale supérieure à 2 ans, le plafond passe de 2,27 % à 2,24 % pour ceux à taux fixe et de 1,96 % à 1,81 % pour ceux à taux variable. Les découverts en compte voient leur taux d'usure sensiblement diminuer (13,93 % contre 13,96 % précédemment). Pour ce qui est des autres prêts d'une durée inférieure ou égale à 2 ans, la baisse est forte. La limite passe de 1,96 % à 1,79 %.

Des bonnes conditions de financement début 2019

Très majoritairement en baisse, les premiers taux d'usure de l'année 2019 traduisent les facilités actuelles de financement des ménages et des entreprises.

Attention cependant : en cas de remontée des taux, les banques devront patienter un trimestre pour voir les seuils de l'usure être corrigés, avec pour conséquence un laps de temps incompressible avant de pouvoir le répercuter sur leurs offres.

Sur le même sujet :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X