Le bilan 2018 du marché de l'automobile neuf en France

Luigi Delmet • 09 Janvier 2019 • 17:28

Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) a communiqué début janvier son bilan pour l'année 2018. On y apprend, entre autres, quel modèle a connu le plus grand succès auprès des acheteurs.

Le bilan 2018 du marché de l'automobile neuf en France...

Vous avez fait l'acquisition d'une Renault Clio IV en 2018 ? Et bien, vous n'êtes pas le seul. Sachez qu'environ un acheteur sur 17 a fait le même choix que vous. Ce modèle, avec 123.658 exemplaires neufs écoulés, a été celui le plus vendu en France l'an dernier. Le podium est complété par la Peugeot 208 (102.395 ventes) et la Peugeot 3008 II (84.834 ventes).

Augmentation des immatriculations en 2018

Après une belle année 2017, le marché automobile français du neuf se portait toujours aussi bien en 2018. On dénombre 2.632.607 nouvelles immatriculations (+3,26 % sur un an), dont 2.173.481 de voitures particulières (soit une hausse de 3 points par rapport à 2017).

Le marché des véhicules utilitaires connaît également une croissance solide, avec une progression de 4,7 %. À noter que cette catégorie est largement dominée par Renault, en particulier avec le modèle Kangoo II, qui concentre à lui seul pratiquement une vente sur 10.

Les achats de véhicules industriels de plus de 5,1 tonnes ont aussi été plus nombreux. Ce segment du marché a enregistré une hausse de 6,6 % pour l'année 2018.

Les constructeurs français en forme

Le marché national est en grande partie alimenté par les entreprises françaises. Ainsi, sur les près de 2 millions et demi de véhicules légers vendus (voitures particulières et véhicules utilitaires), plus d'un million et demi sont produits par des constructeurs français.

Cette proportion a même tendance à croître : elle a gagné 7,63 points en 2018. Dans les détails, le Groupe Renault a vendu 689.788 véhicules légers (+2,4 %), tandis que le groupe PSA en a écoulé 856.433 (+12,29 %).

De leur côté, les constructeurs étrangers ont vendu 1.085.249 véhicules légers cette année, soit une baisse de 2,39 points par rapport à 2017.

Les ventes de diesel en forte baisse

Au niveau du type d'énergie des véhicules vendus, on peut constater une lourde chute du nombre de voitures diesel. Elles représentaient 47,29 % des unités vendues en 2017, pour arriver à seulement 38,87 % en 2018 (-8,42 %).

En conséquence, la proportion des ventes de véhicules essence augmente beaucoup, passant de 47,58 % en 2017 à 54,67 % en 2018 (+7,09 %). Une sensible hausse est constatée pour les véhicules hybrides, dont la proportion dans les ventes était en 2017 de 3,86 %, pour arriver à 4,89 % en 2018 (+1,03 %).

Enfin pour finir, on peut constater que l'électrique est encore loin d'être utilisé comme alternative aux carburants traditionnels : seulement 1,43 % des voitures neuves vendues en 2018 utilisaient ce type d'énergie pour fonctionner.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info