Le budget mensuel alloué au logement augmente encore en 2015

Hugo Eugene • 26 Avril 2016 • 17:23

Chaque mois, les Français dépensent des sommes de plus en plus importantes pour leur logement. Selon un baromètre Opinion Way pour Sofinco, ces dépenses ont augmenté de 5% en un an.

Le budget mensuel alloué au logement augmente encore en 2015En 2015, le budget mensuel alloué au logement augmente de 5%

C'est un budget en hausse de 5% par rapport à 2015. Selon la dernière version du Sofinscope* (un baromètre Opinion Way pour Sofinco), le budget logement mensuel des Français s'établit à une moyenne de 661 euros. Le communiqué indique qu'il s'agit de "la plus forte hausse constatée depuis le début du baromètre", lancé en 2012.

Cette moyenne cache néanmoins de fortes disparités suivant la nature des propriétaires. Pour ceux en cours d'acquisition, ce coût moyen monte jusqu'à 846 euros, alors qu'il est de 468 euros pour les locataires HLM et 648 euros pour les locataires du parc privé. En ce qui concerne la région parisienne, le budget location atteint 808 euros selon le baromètre.

Un budget trop important qui réduit la capacité d'épargne

Parallèlement, le Sofinscope pointe du doigt la part que représente le logement dans le budget des ménages. Celui-ci représente ainsi 34% des revenus pour 25% des Français et entre 25 et 34% pour une autre part de 24%. Ce "taux d'effort moyen" prend en compte le loyer pour les locataires et les mensualités pour les emprunteurs remboursant l'acquisition de leur résidence principale.

Pour 30% de la population cependant, il représente à peine 5% des revenus mensuels du foyer. Conséquence de ces ensembles de données, les Français jugent dans ce Sofinscope que leur budget logement est trop important, notamment quand il est cumulé à l'assurance habitation obligatoire.

De ce fait, les sondés déclarent puiser dans leurs dépenses de consommation diverses (56%), et en particulier les loisirs, dans le budget alimentation (54%), dans l'habillement (49%) et la santé (45%). Dernière conséquence à noter : 62% des personnes interrogées déclarent avoir réduit leur capacité d'épargne.

(*) Enquête réalisée les 30 et 31 mars 2016 auprès d'un échantillon représentatif de la population française.

>> Lire aussi : Construction de logements : la région parisienne proche de son record


Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info