CDD, intérimaire : quelles solutions pour obtenir un crédit ?

Johan Garcia • 03 Mars 2016 • 16:11

Comment obtenir un crédit lorsque l'on est dans une situation d'emploi précaire, en CDD ou intérim. BoursedesCrédits fait le tour des solutions qui existent.

CDD, intérimaire : quelles solutions pour obtenir un crédit ?Des solutions existent pour les travailleurs en CDD et en interim qui cherchent un crédit

Obtenir un crédit en étant intérimaire ou en CDD peu relever du parcours du combattant. Des solutions existent toutefois pour ces travailleurs. Parmi celles-ci, des contrats destinés uniquement aux intérimaires et CDD, commercialisés par certains organismes. Depuis peu, une start-up, Yelloan propose également ses services.

Aux yeux des créanciers, le contrat de travail en intérim ne constitue pas une preuve suffisante de solvabilité. Et la situation est identique pour les CDD. Limitées dans le temps, ces formes de contrats n'assurent pas à leurs titulaires une situation professionnelle stable, ou des revenus permanents. Ces derniers, véritables gages de sécurité pour les établissements de crédit, sont bien souvent exigés, sous peine de voir sa demande de financement immédiatement refusée ou mise de côté.

L'association Fastt

Première solution, le Fonds d'Action Sociale du Travail Temporaire (Fastt). Cette association Loi 1901 à but non-lucratif a pour objectif d'apporter son soutien aux salariés intérimaires en quête de financement. Créée en 1992 par les principaux partenaires sociaux CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO et Prism'emploi, elle est financée par les entreprises de travail temporaire.

Le Fastt propose ainsi aux intérimaires des services et des prestations diverses : faciliter l'accès au logement, la mobilité et l'accès à l'emploi, sécuriser l'accès au crédit, etc. Grâce à ces divers partenariats, dont Crédit Agricole Consumer Finance, l'association est en mesure de proposer des financements pour les vacances, la scolarité, les travaux d'amélioration du logement, etc. Elle propose également des services de microcrédit pour des montants allant jusqu'à 5.000 euros sur 36 mois.

Attention tout de même. Pour bénéficier par exemple d'un crédit auto avec le Fastt, il faut prouver être en mission d'intérim au moment de la demande et avoir 600 heures de mission sur les 12 derniers mois.

En ce qui concerne le prêt immobilier, le Fastt dispose d'une solution complémentaire, Credicil. Ce dernier permet le financement pour les primo-accédants de leur résidence principale. Il s'agit toutefois que d'un prêt complémentaire, d'un montant de 10.000 euros maximum au taux très intéressant de 1%, sur 10 ans. Pour y accéder, il faut prouver être en mission depuis 30 jours, avoir effectué au moins 1600 heures d'intérim au cours des 24 derniers mois et ne pas avoir de résidence principale.

La FinTech Yelloan

Cette start-up, installée dans le Village by CA à Paris, l'incubateur d'entreprises du Crédit Agricole, propose aux personnes en recherche de financement de faire appel à leur entourage proche, dans la pure tradition de l'économie collaborative. L'objectif que cinq personnes, parmi leurs amis et familles, se portent garant au travers de la plateforme de Yelloan. Ces dernières doivent se cotiser pour apporter en garantie 5% du financement.

Pour un crédit auto de 6000 euros par exemple, l'entourage que l'emprunteur aura sollicité sur Yelloan devra se cotiser à hauteur de 300 euros. Une garantie qui est restituée dès la fin de la période de remboursement du prêt.

Depuis le mois dernier, le système est déjà utilisé par Financo, la filiale spécialisée dans le crédit à la consommation de Crédit Mutuel Arkéa. Le groupe qui reçoit des demandes de financement de personnes en CDD ou interim, les réoriente vers Yeollan, avant d'accorder leur financement.

Les offres des banques

Certains établissements bancaires proposent de longues dates une gamme de financements dédiée aux personnes en CDD ou en intérim. Parmi celles-ci, les filiales de BNP Paribas Personal Finance, dont Cetelem, dont l'offre existe depuis 2011. Une prestation à laquelle s'ajoute un service gratuit d'aide à la recherche d'un emploi, en CDI cette fois-ci.

En février toujours, c'est le Crédit Agricole Consumer Finance (CACF) qui a lancé sa formule de prêt pour les CDD et intérimaires. Une offre en développée partenariat avec le Fonds d'action sociale du travail temporaire avec qui il partage les risques. Un emprunteur pourra par exemple pour un prêt auto de 10.000 euros, obtenir un taux débiteur de 6,125%, auquel s'ajoute le taux annuel de l'assurance (obligatoire) de 2,257%. Au final, pour un remboursement sur 60 mois, le coût du crédit sera de 1634,60 euros.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X