Nos conseils pour éviter le surendettement

La Rédaction • 19 Avril 2019 • 12:23

Une dépense imprévue, quelques mauvais placements et vous voilà entraîné dans la spirale du surendettement. Pour éviter de se retrouver dans cette situation plus qu'inconfortable, il existe des moyens de se protéger. Explications.

Nos conseils pour éviter le surendettement

En 2018, 92.000 dossiers ont été déposés à la Banque de France. D'ailleurs, un tiers des Français serait régulièrement à découvert.

Pourtant depuis qb uelques années, la situation s'améliore et le surendettement recule. En 2018, il était inférieur de 30% par rapport à celui d'il y a quatre ans. Cela s'explique notamment par les lois Lagarde (2010) et Hamon (2014). Elles permettent un encadrement de la pratique des crédits.

En clair, ces lois interdisent de démarcher les clients dans une situation financière fragile avec des crédits renouvelables et obligent le prêteur à vérifier la solvabilité d'un client avant de lui accorder un prêt. Elles ont également permis un encadrement des publicités sur les crédits à la consommation. Le tout dans un soucis de transparence et pour éviter les abus de faiblesse.

Malgré tout, certains ménages se retrouvent dans des situations financières intenables souvent liées à la conjoncture ou à des dépenses imprévues. Très rapidement, le surendettement devient alors inéluctable. Heureusement, il existe des moyens de prévenir ce genre de situations.

Se forcer à gérer son budget

Soyons d'accord d'emblée, tout le monde n'est pas forcément un fin gestionnaire. Pour certains, gérer son budget peut même vite devenir un véritable chemin de croix. Pourtant, une bonne gestion est la clé pour des finances saines.

Tout d'abord, il vaudra mieux prévoir les charges fixes. Pour anticiper au mieux, rien de tel que de déduire directement loyer, factures, impôts et autres mensualités. Lors des dépenses courantes, n'hésitez pas à avoir recours à des comparateurs de prix afin de bénéficier des produits aux prix les plus intéressants.

Pour vous aider, de nombreuses applications de gestion de budget sont disponibles. Elles permettent notamment d'enregistrer directement vos achats, et de garder une visibilité constante sur toutes les dépenses. Linxo, Bankin ou encore Home Budget Manager sont autant d'applis qui vous permettront d'avoir une visibilité accrue sur vos dépenses.

Par ailleurs, il faut également penser à épargner dès que possible. Cela donnera l'occasion de se prémunir en cas de coups durs.

Préserver son découvert

Dans la difficulté, les ménages ont l'habitude de puiser dans leur découvert afin de subvenir aux besoins les plus vitaux. Cette solution peut vite devenir intenable. Dépasser le découvert autorisé peut amener à payer des taux d'intérêts très importants.

Pour certains, il peut être une variable d'ajustement du budget indispensable, mais le découvert sur le long terme s'avère également très couteux.

Pour se prémunir face aux difficultés, il est important de bien gérer son découvert. En cas de difficultés passagères pour rembourser son découvert ou en cas de dépassement du plafond de découvert autorisé (montant ou durée), il est recommandé de vite contacter son conseiller bancaire. Il pourra alors proposer des solutions pour résoudre la situation.

Pour éviter les mauvaises surprises, il vaudra mieux favoriser une carte à débit immédiat et suivre régulièrement l'évolution de son compte via les applications bancaires.

Ne pas souscrire à de nouveaux crédits

Cette option est tentante, mais elle peut également être fatale. En cas de situation difficile, le recours à un crédit ne sera pas une solution viable sur le moyen/long terme. Si contracter un crédit n'est pas indispensable, il faudra trouver d'autres façons de s'en sortir. Surtout, utiliser un crédit renouvelable contracté au préalable est fortement déconseillé dans ce genre de situation.

>> Pour aller plus loin : Crédit à la consommation et surendettement

Mieux vaut alors consentir à quelques sacrifices en conservant l'indispensable. Dans ce cas, la vente de biens peut également être une solution.   

Opter pour un rachat de crédit (avec prudence)

En cas de situation financière tendue, un rachat de crédit peut également être une solution. Il permettra de baisser les mensualités et de regrouper tout vos crédits en cours en un seul avec un taux d'intérêt généralement plus bas.

>> Pour aller plus loin : Surendettement et rachat de crédit

Mais attention, cette solution n'est pas toujours sans risques. Opter pour un rachat de crédit allongera la durée de votre prêt et coûtera au final plus cher à l'emprunteur.
Il est également conseillé de passer par un courtier spécialisé, comme Boursedescrédits.com, pour gérer au mieux votre rachat avec le taux le plus intéressant possible.

 >>À lire également : 

Le regroupement de prêt est-il vraiment la solution miracle ?

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les rachats de crédits

Notre fil d'info