Coronavirus : l'impact de la crise sur l'épargne des Français

Mickaël Touré • 15 Décembre 2020 • 10:34

Un sondage mené par Opinion Way pour AuCoffre.com s'intéresse à la vision des Français sur leur épargne depuis le début de la crise. Explications.

Coronavirus : l'impact de la crise sur l'épargne des Français

L'année 2020 restera un cru à part à plusieurs égards. Les Français ont ainsi largement profité des deux périodes de confinement pour épargner massivement.

Ce phénomène, pointé du doigt par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, soulève plusieurs questions : les

Français ont-ils changé leur comportement en matière d'épargne ? La confiance dans les institutions financières, s'est-elle érodée ?

Pour tenter d'y répondre, AuCoffre.com a publié un sondage réalisé par OpinionWay et intitulé « Les Français et leur épargne dans un contexte de crise économique et sanitaire ».

Une situation qui inquiète

Sans surprise, les Français sont assez pessimistes quant à la situation économique actuelle. 87 % des Français sont ainsi d'accord pour dire que la situation actuelle s'aggrave. Soit 9 % de plus qu'en avril 2019.

Dans le même temps, 29 % des Français déclarent avoir peur d'être prochainement mis au chômage. Soit 3 % de plus qu'en avril 2019.

Pourtant, la confiance existe toujours

Malgré ces incertitudes, le sondage indique que 42 % des Français interrogés gardent confiance dans la politique financière française. Un chiffre en nette augmentation par rapport à avril 2019 (+ 12%).

Les institutions type BCE gardent aussi la côte. 48 % des Français déclarent ainsi avoir confiance dans la Banque centrale européenne. Opinion Way constate là aussi une augmentation de l'ordre de 5% toujours par rapport à avril 2019.

Enfin, la confiance dans le ministère de l'Economie augmente également de 3%. 43 % des personnes interrogées déclarent ainsi avoir confiance dans Bercy.

Les Français toujours plus fans de l'investissement immobilier

En matière d'épargne, les investissements immobiliers attirent toujours plus les Français. Ce type d'investissement a progressé de 3 % depuis avril 2020. Il reste le mode d'épargne privilégié par les Français (23%). Bien qu'en baisse (-12 % depuis avril 2020), le livret A garde toujours la côte chez les épargnants, malgré une rémunération en baisse.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve l'assurance-vie, ce mode d'épargne est toujours plébiscité par 14 % des Français, malgré une baisse de 2 % depuis avril. D'autres modes d'épargne plus atypiques sont également appréciés : 9 % des Français interrogés misent sur l'or (+1 %), tandis que 2 % d'entre eux optent pour les cryptomonnaies.

Reste que 33 % des personnes interrogées préfèrent se diriger vers d'autres formes d'épargne sans pour autant préciser lesquelles.

Vers une diversification de l'épargne ?

Interrogés sur leur volonté de diversifier leur épargne à cause de la crise, la majorité des personnes sondées déclarent ne pas vouloir modifier leurs habitudes (51%).

28 % des sondés expliquent également que la situation actuelle en France et à l'étranger n'a eu aucun effet sur leur comportement en matière d'épargne.

Reste que 17 % des Français envisagent de diversifier leur épargne, 10 % déclarent vouloir se diversifier à travers plusieurs produits d'épargne, tandis que 7 % expliquent ne vouloir opter que pour un seul produit différent. Enfin, 4 % reste indécis sur la question.

La confiance dans l'or progresse

Enfin l'étude s'intéresse également à la perception de l'or par les Français. 66 % d'entre eux estiment que l'or est une valeur sûre à long terme qui ne risque pas de perdre de la valeur. 43 % d'entre eux estiment même que l'or serait une meilleur monnaie que l'euro.

Enfin, l'or est considéré comme un placement rentable pour 22 % des Français, il est également considéré comme un placement sécurisé pour 28 % des Français, tandis qu'il est considéré comme transmissible pour 19 % des sondés.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info