Crédit conso : la production a ralenti en décembre 2018

Luigi Delmet • 19 Février 2019 • 17:10

En 2018, la production de crédit à la consommation par les établissements spécialisés a été en forte hausse. Pourtant, en décembre, sans doute à cause du contexte social particulier, celle-ci s'est contractée pour la première fois de l'année. Par rapport au même mois de 2017, l'activité a diminué de 4,6 %.

Crédit conso : la production a ralenti en décembre 2018Le marché représente 42,3 milliards d'euros fin 2018

2018 restera comme une belle année pour le marché du crédit à la consommation. C'est en tout cas ce que laissent entendre les statistiques publiées par l'Association française des sociétés financières (ASF). Elles concernent le mois de décembre mais permettent aussi de tirer les premières conclusions sur l'année achevée.

Le crédit à la consommation progresse en 2018

Le quatrième trimestre de 2018 a été celui du ralentissement pour le marché du crédit à la consommation. Après deux trimestres consécutifs de très forte en hausse (+7,7 % au deuxième et 7,4 % pour le troisième), la croissance de la production se tasse au T4, pour atteindre 2,3 %. L'ASF évoque le « contexte économique et social perturbé », sans pour autant faire le lien avec les chiffres très décevants de décembre.

Pour le dernier mois de l'année en effet, la baisse est impressionnante : - 4,6 % par rapport à décembre 2017. On est loin des hausses d'avril (+11,6 %), de juillet (+12,2 %) ou même d'octobre (+9,2 %). Malgré ça, la progression annuelle reste très marquée (+5 %). C'est mieux qu'en 2017 (+ 4,4 %). Le marché poursuit son redressement entamé en 2015. La production cumulée sur les douze derniers mois (42,3 milliards d'euros) est même proche du record de septembre 2008.

Le financement de l'équipement du foyer se maintient

Un seul secteur se démarque en décembre, celui du financement des biens d'équipement du foyer. Il enregistre une hausse de 2,5 % par rapport à 2017. À l'échelle du dernier trimestre, l'augmentation est de 8,1 %. Un chiffre gonflé par un mois d'octobre exceptionnel (+15,6 %). Sur l'année, sa croissance s'établit à 4,7 %.

Un autre secteur avec le vent en poupe est celui du financement d'automobiles neuves. En 2018, celui-ci croît de 9,5 % par rapport à l'année précédente. Là encore pourtant, il y a un léger repli en décembre (-1,7 %). Cela n'empêche pas le dernier trimestre d'être dans le vert (+4,9 %). Fait notable, les opérations de LOA (location avec option d'achat) séduisent toujours plus de clients. Elles ont augmenté de 13,5 % en 2018.

Le crédit renouvelable en déclin

Avec une production annuelle de 13,9 milliards d'euros, le prêt personnel reste le produit de financement le plus utilisé par les particuliers. À l'inverse, le secteur du crédit renouvelable est en déclin. En 2018, celui-ci s'érode (-0,5 %), comme en 2017 (-0,3 %). L'activité pèse encore 10 milliards d'euros, mais il y a 10 ans, elle représentait 39,5 % du total de la production des établissements spécialisés. Cette proportion est tombée à 23,6 % en 2018.

Quoi qu'il en soit, les résultats du mois de décembre viennent ternir une année 2018 remarquable. Reste à voir si le contexte social en est la seule explication, ou si, au contraire, cela annonce une année 2019 bien plus compliquée pour la production des crédits à la consommation.

À lire également >>

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X