Le crédit conso progresse pour la première fois en Europe depuis 2008

Jacques-Olivier Busi • 28 Juillet 2016 • 14:17

Selon une étude Crédit Agricole Consumer Finance, en 2015, les encours ont progressé pour la première fois en Europe depuis la crise et atteignent des niveaux inconnus depuis 5 ans. Des disparités restent néanmoins présentes entre les pays européens.

Le crédit conso progresse pour la première fois en Europe depuis 2008Les encours retrouvent quasiment leur niveau de 2010 à 20 milliards d'euros.

Le renouveau du crédit consommation a donc commencé en Europe, symbole de la hausse de la confiance des ménages, pour la première fois depuis 2008. Ainsi, dans l'Union Européenne (UE), les encours de crédit consommation ont progressé de 2,9% en 2015, à 1,124 milliard d'euros. Cette bonne nouvelle a été publiée ce jeudi par le Crédit Agricole Consumer Finance (CACF). Les encours retrouvent quasiment leur niveau de 2010 à 20 milliards d'euros.

"Les moteurs de fonds se sont rallumés, avec une situation macro-économique plus sereine : même si elle varie d'un pays à l'autre, la situation s'améliore globalement en Europe sur le front de la croissance et de l'emploi", précise Jérôme Homburger, directeur général adjoint de CACF, aux Echos.

Les facteurs explicatifs de cette progression

Les ménages, bien aidés par les taux bas actuels, n'ont plus peur de s'endetter et multiplient désormais les projets, financés à l'aide de crédits. De plus, le crédit consommation a réussi à conquérir un nouveau public. Il s'agit ici des jeunes actifs à la recherche de moyens pour financer leurs premiers équipements.

En outre, les banques ont multiplié les prêts directs, qui auparavant, étaient la spécialité de leurs filiales spécialisées. "Leur intérêt se confirme : ils se repositionnent efficacement sur ce marché à travers des politiques commerciales et tarifaires offensives", constatent les auteurs de l'étude.

Enfin, les constructeurs automobiles ont joué un rôle essentiel en renouvelant leur gamme et en incitant les clients à souscrire aux offres de location avec option d'achat (LOA), fortes de leur grand succès.

Une situation déséquilibrée en Europe

Pourtant, même si le ciel se dégage, il reste tout de même gris. De fortes disparités sont encore observées d'un pays à l'autre. En effet, les pays européens les plus riches (Royaume-Uni, Allemagne, France, Espagne) sont en forme et font passer les encours européens dans le vert.

Les pays du sud de l'Europe, pour leur part, tirent la langue. Même si le crédit consommation progresse, pour la plus grande majorité, de grosses fragilités économiques perdurent. D'autant plus que neuf pays de l'Union Européenne ont encore connu un recul des encours en 2015.

La grande question de ce renouveau du crédit conso en Europe est l'adaptation des établissements de crédit aux nouvelles habitudes des Européens. "Les grands acteurs du secteur accélèrent la cadence de l'innovation", remarque Jérôme Hombourger. Parmi les changements de comportement, les ménages européens semblent privilégier l'accompagnement budgétaire, que la propriété par exemple.

>> A lire également : Crédit entre particuliers : une alternative aux banques ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info