Début 2017, l'artisanat du bâtiment confirme sa belle progression entamée l'an dernier

Jacques-Olivier Busi • 14 Avril 2017 • 15:37

La Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) a indiqué que la reprise du marché amorcée l'an dernier s'est confirmée en ce début d'année 2017. Selon les chiffres publiés vendredi, l'activité a connu une progression de +1,5% au premier trimestre, toujours tiré vers le haut par le marché du neuf.

Début 2017, l'artisanat du bâtiment confirme sa belle progression entamée l'an dernierCette progression est observée de façon disparate sur le territoire.

Les chiffres confirment l'optimisme des artisans du bâtiment pour cette année. Ainsi, selon les chiffres publiés vendredi par la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), l'activité de l'artisanat du bâtiment a progressé de +1,5% au premier trimestre 2017. La reprise commencée l'an dernier est donc confirmée, après la mauvaise passe connue entre 2012 et 2015.

La Capeb "maintient ses prévisions de croissance pour 2017 (entre +1,5% et +2%)", selon le communiqué de presse. Dans le détail, le marché du neuf continue de doper l'activité à +2,5% devant le marché de l'ancien ou "entretien-amélioration" (+1%), stimulé pour sa part par les travaux d'amélioration de performance énergétique du logement (+2%).

Cette progression est observée de façon disparate sur le territoire par la Confédération. En effet, la reprise est plus significative dans l'ouest de la France, surtout dans les Pays de la Loire (+3,5%), la Bretagne et la Nouvelle Aquitaine (+3%). Seule la Bourgogne-Franche-Comté observe une diminution de l'activité en ce début d'année, à hauteur de (-0,5%).

"Les entreprises artisanales du bâtiment ont besoin d'une politique claire et stable"

De plus, la Capeb annonce "une amorce de reprise" de l'emploi dans l'artisanat du bâtiment, à hauteur de +0,1% à la fin de l'année 2016, soit 688.370 salariés. Une courbe inverse aux emplois enregistrés dans le secteur du BTP (-0,8% sur un an sur la même période). En outre, le nombre de logements en chantier est en forte hausse. Son nombre s'élève à 387.000 sur 12 mois, « porté par la construction d'habitats collectifs (+16,7%).

Dans la conjoncture actuelle d'élections présidentielles, de hausse des prix de l'immobilier et des taux de crédits, la Confédération garde son optimisme pour la suite de l'année. Patrick Liébus, président de la Capeb précise néanmoins : "Nous nous attacherons à ce que le futur gouvernement prenne des mesures pérennes en faveur de la construction, sans bouleverser ce qui marche aujourd'hui comme l'atteste la reprise de l'activité. Les entreprises artisanales du bâtiment ont, en effet, besoin d'une politique claire et stable".

>> A lire également: Une embellie plus belle que prévue en 2016 pour le secteur du bâtiment

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info