Épargne : l'épargne réglementée a progressé en 2019

Mickaël Touré • 27 Octobre 2020 • 15:33

Un rapport de la Banque de France constate que l'épargne réglementée des ménages français a progressé de 2,7 % en 2019.

Épargne : l'épargne réglementée a progressé en 2019

Il n'a pas fallu attendre la crise sanitaire pour que les Français épargnent massivement. Selon un rapport, publié lundi, par la Banque de France, l'épargne réglementée des ménages français à progressé de 2,7 % en 2019, pour atteindre 772 milliards d'euros.

Pour rappel, l'épargne réglementée est constituée des dépôts sur les Livrets A, livrets de développement durable et solidaire (LDDS), livrets d'épargne populaire (LEP), plans d'épargne-logement (PEL), plans d'épargne populaire (PEP). Elle représente près de 14,2 % du patrimoine financier des Français.

La majorité des Français détiennent un livret A

Au sommet de ces produits d'épargne, le Livret A reste le plus prisé. Malgré une rémunération très faible (0,5 % depuis février), ce livret est toujours le produit préféré des Français. D'ailleurs, il connaît une collecte record entre janvier et septembre 2020.

Concrètement, fin décembre 2019, 81,8 % des Français détenaient un livret A. Autrement dit, 54,9 millions de personnes possédaient un livret A. De même, les sommes déposées sur ce type de placement ont également progressé, avec une hausse de 20,3 milliards (+ 5,2 %) par rapport à 2018.

Toujours sur le livret A, l'encours moyen est également en hausse. Il s'établit à 5 400 euros en 2019 contre 4 800 euros en 2018.

Certains placements sont moins prisés

Malgré des chiffres globalement en hausse, certains placements sont en difficulté. Les encours sur les livrets d'épargne populaire (LEP) ont chuté de 9,2 % à 38,7 milliards. Une baisse qui pourrait s'expliquer par le fait que l'ouverture de ce livret est soumis à des conditions de ressources.

L'évolution de ces critères a pu conduire à de nombreuses fermetures, puisque 2019 est l'année qui consacre la fin d'une dérogation permettant aux particuliers d'avoir plus de temps pour déclarer leurs revenus, condition indispensable pour conserver ce compte.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info