Epargne : la MAIF mise sur la santé avec Vyv

Thomas Saint-Antonin • 13 Mars 2018 • 16:08

Le groupe de protection sociale connaît un développement remarquable en s'appuyant, d'abord, sur diversification de ses activités, puis sur l'unification de ses structures existantes. Vyv possède actuellement un panel de 10 millions de personnes protégées, mais il ne compte pas s'arrêter là.

Epargne : la MAIF mise sur la santé avec Vyv

Issu du rapprochement entre Istya et Harmonie Mutuelle, Vyv est aujourd'hui fort de 9 milliards d'euros de cotisations. Depuis sa constitution en septembre 2017, le mutualiste dispose de quatre étages de la tour Montparnasse, ainsi que 300 collaborateurs. Jusqu'alors, le pari semble réussi pour l'ensemble de ses collaborateurs, et son Directeur général, François Venturini.

Des choix payants

Le groupe a choisi de se diversifier dans un domaine qui n'était absolument pas le sien au départ, la télémédecine. Une mainmise sur la plateforme Mesdocteurs.com devrait permettre au groupe de proposer son propre service à ses adhérents. D'autre part, François Venturini a fait le pari de la stabilité en s'appuyant sur l'existant, et l'unification de ses structures.

Vyv souhaite également unifier ses réseaux de soins. Actuellement, Kalivia est détenu par Harmonie Mutuelle et Malakoff Médéric tandis que MGEN et d'autres mutuelles de fonctionnaires disposent des leurs sous l'enseigne Istya. Si Vyv parvient à réunir toutes ces forces en présence, naîtra le premier réseau au monde avec 15 millions de personnes couvertes.

Vers de nouveaux horizons

Vyv ne souhaite pas se limiter à l'optique, au dentaire et à l'audioprothèse dans son développement. L'objectif, à terme, est de mettre en place un réseau d'ostéopathie. De plus, le groupe souhaite rassembler la gestion d'actifs sous la seule marque Egamo. Enfin, en ce qui concerne sa politique d'investissement, le mutualiste disposera bientôt d'un nouvel outil « Vyv Invest » qui mettra en commun les différentes filiales du groupe avec la création d'un fond d'investissement.

L'enjeu de ce rapprochement est d'accompagner les problématiques liées au vieillissement de la population, par exemple, avec la création de nouvelles formes d'habitat pour les personnes âgées. François Venturini souhaite mettre en place une stratégie sur le long terme en diversifiant ses axes de croissance afin de poursuivre son développement et asseoir sa domination sur le marché de la mutuelle.

>> A lire aussi > CNP Assurances a résisté en 2017 au départ des Caisses d'épargne

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X