Fintech : une start-up propose de récompenser l'activité physique de ses clients assurés

Timothée Talbi • 13 Mars 2018 • 13:59

Cette initiative est née de la collaboration entre deux professionnels, l'un du milieu de l'assurance qu'il côtoie depuis près d'un demi-siècle et l'autre du monde du cyclisme. Il y a plus de deux ans, Pierre Cellot et l'ancien coureur Niels Brouzes ont créé Assurancycling, une assurance qui récompense financièrement les assurés prenant soin de leur santé.

Fintech : une start-up propose de récompenser l'activité physique de ses clients assurésAssurancycling récompense les assurés exerçant une activité physique par des tarifs préférentiels

La fusion entre les deux a notamment été permise par la passion de Pierre Cellot pour le cyclisme et ses décennies d'expérience en tant qu'assureur auprès de grands noms tels que AG2R, Generali ou encore Azur-GMF. Après toutes ces années, Monsieur Cellot a finalement décidé de lancer sa propre start-up en décembre 2015 en s'associant à Niel Brouzes. En intégrant le programme de bien-être Wellness dans leur offre, Assurancycling entend proposer des tarifs préférentiels à ses clients en matière d'assurance.

Une offre novatrice, en phase avec son temps

L'éventuel succès de cette initiative entrepreneuriale pourrait bien reposer sur cette caractéristique. En effet, elle intervient à l'heure où l'activité sportive est de plus en plus valorisée de même que les comportements responsables vis-à-vis de sa propre santé. L'application gratuite du programme Wellness impose à ses adhérents 625 minutes d'activité physique par mois, soit à peu près une demi-heure par jour, une durée relativement accessible à toutes et à tous. Il peut s'agir de vélo (idéalement) mais tout aussi bien de ski de fond, de natation ou de marche. En revanche, le jogging n'est pas inclue car pouvant avoir des effets néfastes en cas d'excès de pratique.

Depuis quelques jours, ce programme est soutenu par deux assureurs au travers de deux de leurs produits à savoir l'offre emprunteur d'Afi Esca et la garantie des accidents de la vie d'Axeria prévoyance : les assurés le respectant obtiennent des tarifs préférentiels en plus de voir leur risque de diabète réduit de moitié.

Afin d'éviter toute polémique sur la mutualisation souvent alimentée par les assureurs traditionnels du circuit, « toutes les informations transmises à l'assureur sont anonymisées » selon le président Pierre Cellot. Si Assurancycling est pourvue d'un capital à hauteur de 15 000€, la start-up entend effectuer une levée de capitaux dans le but de compléter les commissions perçues sur les contrats vendus.

Si cette initiative peut paraître individualisée, Assurancycling a pour but de créer une véritable communauté via ce programme Wellness, laquelle permettra des tarifs de plus en plus préférentiels au fur et à mesure qu'elle s'agrandira.

 

>> Pour aller plus loin : Les fintechs en cruel manque de notoriété

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info