Foncière Solidaire : un accueil favorable unanime de la part des professionnels de l'immobilier

Jacques-Olivier Busi • 23 Septembre 2016 • 11:20

La future société Foncière Solidaire a été saluée par les professionnels de l'immobilier et de la construction. Plusieurs réactions favorables sont recensées sur cette structure qui doit faciliter la construction de logements.

Foncière Solidaire : un accueil favorable unanime de la part des professionnels de l'immobilierLa Confédération de l'artisanat et des petites entreprises (Capeb) a salué "des propositions cohérentes et opérationnelles".

Après le rapport remis au président de la République, François Hollande, le 15 septembre dernier, sur la future Foncière Solidaire, l'optimisme des professionnels de l'immobilier et de la construction s'est confirmé pour l'année à venir. En effet, cette nouvelle structure aura pour mission de faciliter la construction de logements, principalement sociaux, en mobilisant du foncier public et privé, en France.

Ainsi dès le lendemain, la Fédération française du bâtiment a déclaré saluer cette création qui "aura pour vocation d'accélérer et de simplifier la mobilisation du foncier public appartenant à l'Etat, aux établissements publics et aux collectivités locales mais aussi privés", dans un communiqué de presse. Jacques Chanut, président de la Fédération, a déclaré que "cet outil nouveau complète utilement la gamme des produits existants, là où la demande ressort la plus forte".

>> A lire également : Logement social : un rapport précise les missions de la future Foncière Solidaire

La Foncière Solidaire doit "profiter à l'ensemble des acteurs de la chaîne de construction de logements"

Même son de cloche pour la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), qui a félicité la création de cette Foncière Solidaire. Alexandra Frnçois-Cuxac, sa présidente, détaille que cette "mobilisation du foncier public et privé est intéressante et innovante à partir du moment où elle profite à l'ensemble des acteurs de la chaîne de la construction de logements, sert l'intérêt général et fluidifie le marché en s'imposant des délais courts", dans un communiqué.

Egalement dans un communiqué de presse, la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises (Capeb) a salué "des propositions cohérentes et opérationnelles", qui devraient "dynamiser la construction de logements". Le président de l'organisation, Patrick Liébus, précise que cette création "va dans le bon sens" et que cela devrait "accompagner concrètement le début de reprise de l'activité dans le secteur de la construction qui reste encore extrêmement fragile".

Néanmoins, Alexandra François-Cuxac a indiqué que la FPI restera "vigilante sur la transparence indispensable aux appels d'offres publics qui seront lancés" et veillera à ce "que l'équité entre les acteurs soit préservée". Une vigilance qui s'ajoute à la demande du président de la Capeb, qui invite "le gouvernement à viser plus haut, pour muscler encore la production de logements".

>> A lire également : Deux tiers des professionnels estiment que le Brexit n'aura pas d'effet sur l'immobilier français

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info