Frais bancaires : les Français demeurent réticents à mettre la main au portefeuille

Thomas Saint-Antonin • 05 Mars 2018 • 15:00

De plus en plus exigeants, les Français désirent disposer d'une tarification bancaire davantage en adéquation avec leurs besoins. Pour autant, les services et conseils bancaires ne constituent pas, pour eux, un pôle prioritaire de dépense.

Frais bancaires : les Français demeurent réticents à mettre la main au portefeuille

Les frais bancaires n'ont plus la côte auprès des Français. C'est ce que nous révèle l'étude annuelle du cabinet Bain & Company sur les comportements bancaire en France. C'est la manière dont ces frais leur sont facturés qui est pointée du doigt. Ainsi, 55% sont prêts à se tourner vers des modèles alternatifs, et mettre de côté le traditionnel forfait mensuel. Parmi ces 55%, 43% sont attirés par le modèle Freemium (une offre de base gratuite en libres accès, à laquelle s'ajoutent des services premiums payants). Le forfait mensuel personnalisable en fonction des besoins convainc lui 42% des sondés, la tarification à l'usage seulement 16%.

Seulement 31% des Français trouvent légitime la facturation de la carte bancaire, de même pour les virements internationaux (28%). Cependant, seulement 9% sont prêts à casser leur tirelire pour accéder à leur compte en ligne (9%), pour obtenir un chéquier (12%), accéder à des produits d'épargne (12%), faire des virements nationaux (13%), ou détenir un compte courant (14%).

Les Français ne souhaitent pas débourser davantage pour du conseil

Seulement 10% des sondés paieraient pour obtenir des conseils sur l'épargne. Ce n'est guère mieux sur la préparation de la retraite (11%), le crédit immobilier (12%), ou encore le crédit à la consommation (13%).

En ce qui concerne les services innovants, les chiffres sont légèrement plus élevés. 16% des votants se disent prêts à payer pour un agrégateur de services financiers, 14% pour un service d'épargne automatique, et 12% pour un porte-monnaie. Les banques devront donc redoubler d'efforts afin que leurs clients dépensent davantage chez ces dernières.

Toutefois, ce n'est pas un hasard si les Français ne souhaitent plus payer de services et conseils bancaires. Malheureusement pour les établissements bancaires, ces derniers sont perçus en hausse par la population. Depuis 2015, 50% des Français ont observé une hausse de leurs frais bancaires. De ce fait, 63% d'entre eux se disent prêts à changer de banque. L'association de consommateurs UFC-Que Choisir met les pieds dans le plat et annonce une hausse moyenne à 9% du prix des services et produits bancaires depuis 2013, soit 3 fois l'inflation !

>> A lire aussi > Comment diminuer ses frais bancaires ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X