Les Français peinent-ils à épargner ?

Mickaël Touré • 22 Septembre 2020 • 14:57

Un sondage Ifop pour Altaprofits révèle une certaine difficulté des Français à épargner régulièrement. Explications.

Les Français peinent-ils à épargner ?

Pas facile d'épargner lorsque l'on est Français ! C'est en tout cas ce que semble révéler un sondage mené par l'institut Ifop pour Altaprofits. En se penchant sur les différents produits d'épargne que les Français possèdent, l'institut a également mis en exergue une certaine difficulté à épargner régulièrement dans l'Hexagone.

83 % des Français possèdent au moins un placement

Premier enseignement, la grande majorité des Français possèdent au moins un placement d'épargne. Selon le sondage, 83 % des personnes interrogées déclarent être en possession d'au moins un placement, qu'il s'agisse d'un livret ou d'une assurance vie. Un chiffre très élevé, mais néanmoins moins important que l'année dernière (89 %).

Dans le détail, ils sont même 53 % à déclarer posséder plusieurs produits (et donc 30 % à ne bénéficier que d'un seul produit d'épargne). Sans surprise, les ménages les plus modestes sont également ceux qui sont le moins pourvu au niveau des produits.

Des difficultés à épargner régulièrement

Là où l'étude est plus surprenante, c'est qu'elle révèle une certaine difficulté des épargnants pour épargner régulièrement.

Sur les 83 % déclarant posséder au moins un produit d'épargne, tous n'ont pas la même discipline en ce qui concerne les placements. Parmi eux, 44 % affirment mettre de côté « au moins une fois par mois ».

Dans le même temps, 20 % d'entre eux déclarent y parvenir de plus façon régulière mais plus occasionnelle, «une fois tous les deux ou trois mois ».

Enfin, ils sont un peu plus d'un tiers à épargner de manière beaucoup plus sporadique : 10 % tous les 6 mois, 7 % une fois par an, 13 % moins souvent et 5 % jamais, même s'ils sont en possession d'un produit d'épargne.

Résultat de la crise ou non, ces résultats semblent, en tout cas, surprenant. Il faudra attendre l'année prochaine afin d'avoir un avis plus tranché sur la question.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info