Gaz, chômage partiel, ticket-restaurants.. Ce qui change au 1er mars

La Rédaction • 01 Mars 2021 • 15:04

Le mois de mars nous promet son lot de changements. Comme chaque mois, BoursedesCrédits vous détaille ce qui change au 1er mars.

Gaz, chômage partiel, ticket-restaurants.. Ce qui change au 1er mars

Les mois passent et nous apportent, chaque fois, leurs lots de changements. En cette année 2021, le mois de mars ne déroge pas à la règle puisque quelques modifications devraient débarquer à partir de ce lundi. BoursedesCrédits vous détaille ces changements.

Nouvelle augmentation des tarifs du gaz

En mars, les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont augmenter de 5,7 % en moyenne. Plusieurs raisons viennent expliquer cette augmentation : la hausse des cours causée par une vague de froid cet hiver en Asie et le recours accru aux stocks européens en janvier.

Dans son communiqué, la Commission de régulation de l'énergie détaille ces changements : « Cette augmentation est de 1,5% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,4% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,9% pour les foyers qui se chauffent au gaz ».

Cette augmentation peut sembler importante, mais elle intervient après une série de baisses des tarifs. Depuis janvier 2019, les tarifs réglementés ont ainsi baissé de 9,2 % et se situent toujours en dessous de leur niveau de 2015.

Le chômage partiel prolongé

Un an après la première période de confinement, le virus est toujours là. Le télétravail est toujours largement conseillé par le gouvernement et dans certaines situations, le chômage partiel s'impose. Alors qu'un changement devait être opéré en mars, les conditions actuelles d'indemnisation du chômage partiel sont finalement maintenues jusqu'à la fin du mois.

Dans certains secteurs particulièrement touchés (Sport, culture, tourisme, loisirs, etc.), l'Etat continuera sa prise en charge à 100 %. Pour autres entreprises, le dispositif reste identique, à savoir une indemnisation à hauteur de 70 % du salaire brut (84 % du net) avec un reste à charge de 15 % pour les entreprises. Ces taux sont susceptibles d'être modifiés en avril en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Prolongation des tickets-restaurants 2020

Enfin, la validité des tickets-restaurants de 2020 a été prolongée jusqu'au 31 août 2021 en raison de la crise sanitaire, après avoir été prolongée jusqu'à la fin du mois de février.

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info