Immobilier : activité soutenue et stabilité des prix en Ile-de-France

Marie Nahmias • 03 Mai 2016 • 14:21

Dans la région, le marché de l'immobilier ancien maintient son activité. Le prix des biens franciliens est resté inchangé fin février 2016, selon les notaires d'Ile-de-France. Dans la capitale, il s'est maintenu à 8.000 euros le mètre carré.

Immobilier : activité soutenue et stabilité des prix en Ile-de-FranceDe décembre 2015 à février 2016, 36.270 transactions immobilières ont été réalisées en Ile-de-France.

Alors que les transactions immobilières vont bon train, la "tendance légèrement baissière" des prix observée depuis quelques mois en Ile-de-France s'est arrêtée. De décembre 2015 à février 2016, la vente de logements anciens a maintenu son activité, avec 36.270 transactions réalisées, révèlent les notaires d'Ile-de-France. Cela représente une augmentation de 19% en un an.

L'activité sur cette période "s'inscrit un peu au-dessus (+4%) de la moyenne de ces dix dernières années (34.800 ventes) mais reste 6% en dessous de la période haute", analysent dans communiqué ces professionnels. Selon eux, cette progression par les taux d'intérêt toujours historiquement bas.

>>Lire aussi : Les prix de l'immobilier baissent dans 75% des villes du littoral

Le prix du m² "ne devrait pas évoluer dans les prochains mois"

Dans le même temps, les prix se sont stabilisés fin février. "En un an le prix des logements anciens sont parfaitement stables (0,0%) en Ile-de-France. Cela n'empêche pas, dans le détail, quelques très légers mouvements de baisse. (-0.3% pour les appartements en Ile-de-France ou -2,2% en Grande Couronne en un an) ou de faibles hausses (+0,9% à Paris)", précise les notaires.  

Ainsi, à Paris le prix des appartements est de 8.000 euros le mètre carré fin février. Une hausse de 0,9% en un an. Selon les prévisions de la chambre des notaires, qui se base sur les prix des avants-contrats, les tarifs ne devraient pas subir d'évolution dans les mois à venir.

En ce qui concerne la grande et petite couronne, les prix des biens immobiliers devraient également stagner au printemps 2016, estiment les notaires.

>>Lire aussi : Investissement locatif : des situations bien différentes à Paris et en banlieue 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info