Immobilier : la banlieue plébiscitée par les couples Franciliens

Thomas Saint-Antonin • 04 Avril 2018 • 17:16

Les futurs acquéreurs seuls sont en quête de centralité et préfèrent l'animation du coeur de Paris, à l'opposé, les couples privilégient respirer en banlieue, souvent grâce à un budget plus confortable.

Immobilier : la banlieue plébiscitée par les couples Franciliens

Selon des chiffres publiés par les notaires franciliens, seulement 15% des couples choisissent d'habiter dans Paris intra-muros. L'appel du calme et de la sérénité est trop fort, 39% des couples d'acheteurs se laissent tenter par la première couronne, et 46% par la troisième couronne.

C'est un fait, les couples se tournent vers des logements plus grands et plus onéreux que les acheteurs seuls. Le prix médian de l'appartement d'un couple est de 290.000€, alors qu'il n'est que de 195.000€ pour les acheteurs seuls.

83% des maisons neuves sont acquises à deux

En Ile-de-France, ceux qui achètent seuls privilégient à 88% les appartements, contre seulement 12% pour une maison. A l'opposé, ceux qui achètent à deux sont davantage favorables à l'achat d'une maison (38%). Dans le même temps, 78% des maisons anciennes et 83% des maisons neuves sont achetées à deux, ce qui permet d'obtenir une surface plus importante, dans la perspective de fonder une famille plus nombreuse.

De leur côté, les acquéreurs qui achètent seuls privilégient un studio ou un deux-pièces dans 56% des cas. Le prix est le principal facteur de choix pour cette catégorie d'acheteurs. A l'opposé, en couple, c'est le confort qui prime, trois pièces minimum pour 70% des sondés, contre 44% pour les acquéreurs seuls.

Les couples ont un budget sensiblement plus confortable et des perspectives familiales plus étoffées que les acheteurs seuls, disposant d'un budget beaucoup plus serré.

>> A lire aussi > Achats immobiliers : Les millenials imposent leur dynamique

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info