Immobilier : Le bon mois pour acheter est...

Anissa Hammadi • 27 Janvier 2015 • 14:02

L'Association Les Prix Immobiliers (LPI) a dévoilé son Observatoire du même nom sur l'année 2014. Les prix des logements anciens ont reculé de 0,4%. Cependant, ils baissent encore davantage sur un mois de l'année en particulier.

Immobilier : Le bon mois pour acheter est...Près de 45% des compromis de vente sont signés entre mars et juillet.

En immobilier, il y a des bonnes et des mauvaises périodes pour acheter un bien. Au-delà des tendances du marché, il faut donc tenir compte des profils saisonniers. Selon l'Observatoire des Prix Immobiliers (LPI) et SeLoger.com, près de 45% des compromis de vente sont signés entre mars et juillet, avec un pic en juin et en juillet (19%).

28% d'entre eux sont signés de septembre à novembre, avec un deuxième pic en octobre (plus de 10%). Résultat, l'Observatoire LPI note une différence de 50% du nombre de signatures entre les mois creux (janvier, février, août et décembre) et les pics de juillet et octobre.

Une différence de prix de 2%

Une fois le pic de l'été passé, les prix chutent. Entre le mois de juin, point haut de l'année, où il faut éviter d'acheter, et le mois d'octobre, point bas de l'année, les prix baissent de près de 2%.
Selon le baromètre LPI-Seloger, octobre serait donc le mois le plus propice à l'achat d'un logement ancien, indépendamment des prix moyens du marché immobilier.

L'explication ? « En octobre, beaucoup de produits sont sur le marché car l'activité est très faible en août et en septembre, entre les vacances et la rentrée scolaire. La demande – très forte – est ainsi confrontée à une offre beaucoup plus abondante », avance le professeur d'économie Michel Mouillart.

Toutefois, cette tendance est « atypique » par rapport au reste de l'année. En toute logique, lorsque la demande se renforce, les tensions sur les prix sont plus vives. Et à l'inverse, lors des périodes de tranquillité du marché (de novembre à février), les prix sont en berne.

Entre des petits prix et une activité soutenue, « l'exception du mois d'octobre est remarquable », souligne l'Observatoire de l'Association LPI.

>> Lire aussi : Immobilier : comment acheter beaucoup moins cher ?

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info