Immobilier : l'intérêt pour les biens numériques explose

La Rédaction • 07 Décembre 2021 • 17:25

Avec l'arrivée du Metavers, plusieurs entreprises se sont déjà lancées dans l'achat de bien immobiliers virtuels dans le but de réaliser des plus-values monumentales d'ici quelques années.

Immobilier : l'intérêt pour les biens numériques explose

C'est peut-être le futur qui est en train de s'écrire devant nous. La prochaine révolution du monde internet pourrait bien être le Metavers. Annoncé par Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, cet espace numérique assemble différentes technologies pour qu'un utilisateur puisse profiter d'un monde en réalité virtuelle.

Une invention qui ravit les fans de science-fiction, mais qui devrait surtout se traduire par des changements importants sur notre mode de vie. Fini les réunions en présentiel dans votre entreprise, rendez-vous dans le Metavers ! Un premier rendez-vous amoureux avant la vraie rencontre ? Rendez-vous sur le Metavers ! Comme d'autres secteurs, l'immobilier pourrait bien profiter de cette révolution, grâce notamment aux biens immobiliers virtuels. Et à vrai dire, c'est déjà le cas.

100 millions de dollars d'immobilier numérique vendu en une semaine

La semaine dernière, on apprenait donc que le marché immobilier du métavers était déjà bel et bien en place. Rien que la semaine dernière, la base de données crypto Dapp dénombrait plus de 100 millions de dollars investis sur des achats immobiliers des quatre principaux sites du metavers : The Sandbox, Decentraland, CryptoVoxels et Somnium Space.

Indéniablement, l'annonce de Facebook de faire du Metavers son prochain grand projet a accéléré l'intérêt porté aux biens immobiliers numériques. Aujourd'hui, les entreprises s'arrachent les parcelles virtuelles les plus cotées afin d'en faire les premiers commerces du Metavers.

Grâce à ces investissements, elles espèrent ainsi pouvoir proposer des boutiques virtuelles et séduire toujours plus de clients.

Un marché qui se structure à vitesse grand V

Pour les professionnels de l'immobilier, il s'agit ainsi de retranscrire un savoir-faire bien réel dans un monde virtuel : «On essaye de traduire dans le monde virtuel ce qu'on sait faire avec les biens physiques», indique notamment à Tokens.com, Cathy Hackl, consultante tech pour les entreprises qui souhaitent s'intégrer au métavers.

Ainsi, les terrains numériques fonctionnent déjà comme des actifs financiers. A l'instar des biens fonciers « on peut construire dessus, les louer ou les vendre», détaille MM. Hackl.

Attention à la bulle immobilière virtuelle !

Pour les entreprises, le but reste de s'emparer des biens les plus en vue dans les quartiers virtuels les plus fréquentés.

À  l'avenir, la propriété numérique pourrait bien devenir monnaie courante, notamment grâce à la Blockchain. Pour autant, pour le moment, rien n'indique que le public adhérera à la proposition du Métavers.

 La valeur des biens immobiliers dans le Métavers sera dépendante du nombre de visiteurs sur ces plateformes. Si le public n'adhère pas, la possibilité d'une bulle immobilière numérique est ainsi bien présent. Un risque donc, mais qui pourrait bien rapporter gros !

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info