Immobilier : à Paris, l'écart de prix se réduit entre les arrondissements

Anissa Hammadi • 26 Février 2015 • 11:53

La capitale ne compte plus « que » quatre arrondissements dont le prix moyen au m² se situe au-dessus de 10 000 euros, contre huit il y a encore deux ans, selon les notaires d'Ile-de-France.

Immobilier : à Paris, l'écart de prix se réduit entre les arrondissementsLa capitale ne compte plus « que » quatre arrondissements dont le prix moyen au m² se situe au-dessus de 10 000 euros

Entre le 19e et le 6e arrondissement de Paris, le rapport de prix n'est plus du simple au double. L'étude de la Chambre des Notaires d'Ile-de-France a confirmé la lente érosion des prix de l'immobilier dans la capitale au dernier trimestre 2014. En décembre dernier, le prix moyen est passé symboliquement sous la barre des 8 000 €/m² à Paris. Cette baisse sur l'ensemble de la capitale explique la réduction des écarts.

« Nous avons un coefficient de 1,8 entre le moins cher et le plus cher », a précisé Thierry Delesalle, notaire à Paris, lors d'une conférence trimestrielle le 26 février. Dans l'arrondissement le moins cher de Paris, il faut donc compter 6 620 €/m² en prix médian, contre 11 710 €/m² dans le plus cher.

En revanche, selon certains quartiers, l'écart se creuse. Pont-de-Flandre, dans le 19e, apparaît comme le quartier le plus abordable, avec 5 690 €/m² en prix médian (-9,1 % sur un an). Il faudra débourser 2,5 fois plus pour acquérir un bien dans le quartier d'Odéon, le plus onéreux, à 13 970 €/m² (-1,8 % sur un an).

Baisse des prix dans 17 arrondissements

Seuls trois arrondissements résistent bien : le 5e, le 8e et le 9e sont en hausse, entre 1,3 % et 2,8 %. À l'inverse, les baisses les plus importantes sont du cöté des quartiers les plus chers : le 2e, le 4e et le 7e reculent de 6,2 % à 7,4 %.

« Un divorce ou une mutation sont des éléments déclencheurs, mais nous ne sommes plus confrontés à des transactions de confort, analyse Thierry Delesalle. Dans l'ancien, nous ne voyons plus d'investisseurs non plus. Nous sommes passés de la pierre-refuge au logement-refuge ».

D'après les indicateurs des notaires sur les prix issus des avant-contrats, la baisse des prix devrait s'accentuer dans les prochains mois : ainsi, le prix des appartements anciens à Paris pourrait s'établir à 7 840 €/m² environ d'ici la fin du mois d'avril 2015.

>> Lire aussi : Le bon mois pour acheter est...

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info