Immobilier : des prix toujours en hausse en 2022 ?

La Rédaction • 18 Janvier 2022 • 16:11

Malgré des taux immobiliers toujours au plus bas, le prix des biens ne cesse d'augmenter. Un constat toujours valable en 2022 ?

Immobilier : des prix toujours en hausse en 2022 ?

« Historique », voici comment on pourrait résumer immobilière en 2021. Elle fut marquée par des taux toujours aussi bas, des ventes toujours plus élevées, mais également des prix toujours plus haut.

En effet, le prix du mètre carré à fortement augmenté en 2021 (+7,4 % pour les maisons et 5,3 % pour les appartements) et ce, sur l'ensemble du territoire. Dans le même temps, le montant moyen des ventes n'a jamais été aussi élevé (276 524 euros pour les maisons et 227 897 euros pour les appartements) selon le réseau Century 21.

2021 fut une année historique en ce qui concerne le volume de transactions estimé qui atteint la barre des 1 200 000 ventes contre 1 067 000 ventes en 2019 et 1 024 000 en 2020.

Quid de 2022 ?

Au vu de ce contexte, on peut légitimement se demander ce que nous réserve l'année 2022. En ces temps de crise, l'immobilier fait office de valeur refuge, il est ainsi  difficile d'envisager une baisse des prix :

 « Au moment où de nombreuses incertitudes ont pesé et pèsent encore sur l'économie, la pierre apparaît pour les Français comme un investissement fiable et pérenne. L'immobilier, parmi les actifs dont la volatilité est la plus faible, se confirme comme une valeur refuge pour les Français, avec des rendements bien plus élevés que la plupart des autres formes de placement », explique notamment Jean-Marc Torrollion, le président de la FNAIM.

La Banque de France, pour sa part, est légèrement plus optimiste : « Les prix immobiliers se situent aujourd'hui à un niveau plus élevé qu'attendu dans les prévisions. Cette dynamique pourrait se poursuivre dans les trimestres à venir mais s'estomper à mesure que les ménages utilisent leur excès d'épargne disponible ».

Les taux bas en trompe l'oeil

A minima, il faudrait donc s'attendre à une stagnation des prix cette année, voire à une nouvelle hausse. Malgré tout, le marché devrait rester dynamique en 2022.  La raison ? Des taux toujours aussi bas.

Malgré les règles du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), obligatoires depuis le 1er janvier, il sera toujours possible d'obtenir un prêt intéressant. Avec des taux moyens aux alentours de 1 % sur toutes les durées de prêts, les emprunteurs peuvent toujours réaliser des bonnes affaires, selon leur profil.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info