Immobilier : des rêves paradoxaux entre salariés et demandeurs d'emplois

Thomas Saint-Antonin • 21 Février 2018 • 16:18

Les personnes en recherche d'emploi désirent vivement devenir propriétaire et développent un goût certain pour l'ancien. C'est totalement l'inverse pour les salariés.

Immobilier : des rêves paradoxaux entre salariés et demandeurs d'emplois

Charmante maison de campagne, pavillon en centre-ville ou bien en périphérie, voilà le portrait-type du logement rêvé des personnes à la recherche d'un emploi. Paradoxalement, les chercheurs d'emploi vivent encore plus intensément le rêve de devenir propriétaires que les salariés. 82% d'entre eux affirment vouloir devenir propriétaires contre seulement 65% chez les salariés. L'envolée des prix sur bien des marchés ne semble pas entériner la volonté des chômeurs.

Le souhait d'acquérir une maison est particulièrement fort chez les demandeurs d'emploi (79% contre 59% chez les salariés). L'appartement ne séduit que 17% des chômeurs contre 35% des salariés et n'apparait donc pas comme une véritable alternative. Le neuf et l'ancien sont aussi sources de divergences, les personnes en recherche d'emploi ont une grande préférence pour l'ancien (74% contre 26% pour les salariés). Enfin, les chômeurs ne sont pas enclins à choisir la campagne (17% contre 35% pour les salariés).

Le temps de transport en guise d'arbitre

La question du temps de transport diffère totalement pour nos deux catégories de population. Les salariés cherchent le temps de parcours le plus court possible, sous la demi-heure pour 80% d'entre eux. Dans le même temps, 75% chômeurs déclarent que la durée du trajet leur importe peu. Cependant, les opinions convergent davantage quand il est question des régions préférées pour s'installer. L'Ile-de-France, l'Auvergne Rhône-Alpes et l'Occitanie-Midi-Pyrénées sont les 3 régions plébiscitées par nos deux catégories. Seul l'ordre diffère. Les salariés placent Auvergne-Rhône-Alpes en pole position devant l'Ile-de-France. A l'opposé, les personnes en recherche d'emploi préfèrent la région parisienne, devant l'Occitanie-Midi-Pyrénées.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info