Immobilier : les taux continuent de baisser en juin 2019

Mickaël Touré • 19 Juillet 2019 • 11:53

Les derniers chiffres de l'Observatoire du Crédit Logement indiquent une nouvelle baisse des taux immobiliers pour juin 2019. Le taux moyen est désormais à 1.25%.

Immobilier : les taux continuent de baisser en juin 2019

Le temps passe, mais le constat demeure. Les taux immobiliers ne cessent de baisser en France. Une aubaine pour les acheteurs qui souhaitent souscrire à un crédit immobilier. Surtout que, à en croire les derniers chiffres de l'Observatoire Crédit Logement, la tendance ne semble pas s'inverser. Mieux encore, elle semble même s'accentuer.

Un taux moyen à 1.25 %

En effet, selon les dernières données transmises par l'organisme, un nouveau record vient encore d'être battu en ce mois de juin 2019. Alors que le taux moyen, était de 1.29 % en mai, toutes durées confondues, le taux moyen exercé a une nouvelle fois baissé à 1.25 % en juin 2019. Du jamais-vu.  

Une fois encore, cela traduit une volonté d'encouragement du crédit immobilier par les banques. De plus, certains profils possédant des revenus importants ou un patrimoine élevé peuvent même bénéficier de taux inférieurs à 1 %.

Une conjoncture favorable depuis 2016

Depuis 2016, les emprunteurs peuvent ainsi profiter d'une forte baisse des taux. Alors que le taux moyen atteignait 1.31 % pour toutes les durées d'emprunt confondues, tous les observateurs s'accordaient alors pour dire que le plancher record était alors atteint. Pourtant, même si les taux ont connu des rebonds en 2017 et 2018, les taux bas persistent en 2019. La baisse à même repris à partir du printemps. Ces taux exceptionnels s'expliquent notamment par la politique appliquée par la Banque centrale européenne basée à Francfort.

Avec des taux directeurs très bas, voire négatif, la BCE incite donc les banques à prêter davantage, ce qui permet également d'ouvrir le crédit immobilier à des ménages qui d'ordinaire ne pourraient pas en bénéficier. Alors que cette dynamique persiste, la remontée des taux ne semble pas être prévue pour tout de suite.

Lors d'une interview accordée à Capital en mai 2019, Michel Mouillard, professeur d'économie et membre de l'Observatoire Crédit Logement, estimait même qu'une hausse des taux n'est pas à prévoir avant le printemps 2020.

L'arrivée de la Française Christine Lagarde marquera peut-être un changement de politique de la part de la BCE. Pour autant, rien n'est moins sûr, et ce sont les emprunteurs qui en profitent.

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info