Impôts : Édouard Philippe confirme une baisse d'environ 27 milliards de l'impôt sur le revenu

La Rédaction • 12 Juin 2019 • 17:50

L'annonce était attendue, cet après-midi, le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé une baisse des impôts sur le revenu d'environ 350 euros pour la première tranche et 180 euros pour la seconde, soit une baisse d'impôt de 27 milliards pour le quinquennat.

Impôts : Édouard Philippe confirme une baisse d'environ 27 milliards de l'impôt sur le revenu

Le ras-le-bol des classes moyennes est en passe d'être entendu. Embourbé dans une crise sociale profonde incarnée par le mouvement des Gilets Jaunes, le gouvernement tente de contenter ces Français qui s'estiment souvent mis de côté par la République.

C'est en tout cas ainsi qu'Édouard Philippe a présenté la future réforme, cet après-midi, lors de sa déclaration de politique générale devant l'assemblée. Annoncée en avril dernier par le président de la République, Emmanuel Macron, cette baisse des impôts devrait ainsi se concentrer sur « les classes moyennes qui travaillent ». 

Une baisse qui interviendra dans le cadre du projet de loi finance de 2020

Devant l'assemblée, Edouard Philippe a ainsi exposé les détails de la future baisse : « Le taux d'imposition de la première tranche de l'IR sera abaissé de trois points. Cela représente un gain moyen par foyer de 350 euros [...] Les 5 millions de foyers de la tranche suivante bénéficieront d'un gain moyen de 180 euros ». 


Il a également ajouté que « Au total, les impôts des ménages baisseront durant ce quinquennat de 27 milliards d'euros ». Le premier Ministre a enfin expliqué que cette baisse sera votée dans le cadre du projet de loi finance de 2020.

La taxe d'habitation vit également ces dernières heures

Autre sujet brûlant, Édouard Philippe s'est également exprimé concernant la suppression de la taxe d'habitation, une promesse de campagne du candidat Macron.

Il confirme ainsi que « la taxe d'habitation sur les résidences principales sera intégralement supprimée pour l'ensemble des Français ». Comme prévu, elle sera progressive. Ainsi les 80% des foyers les moins aisés bénéficieront dès septembre de la suppression du deuxième tiers de la taxe d'habitation avant une suppression totale en 2020.

Le numéro un du gouvernement a également précisé que « Pour les 20 % de Français restants, la suppression se déploiera sur trois années ».

>> À lire également

Impôts : une baisse de 14 milliards est à prévoir d'ici 2020

Impôts : ce qui vous attend après la déclaration

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info