Keller Williams, un géant américain sur le marché de l'immobilier français

Hugo Eugene • 15 Mars 2017 • 12:04

Les agences "Market Centers" du groupe américain, sortes de supermarchés de l'immobilier, commencent à voir le jour dans l'Hexagone et à Monaco, avec pour ambition d'offrir "quelque chose de nouveaux" aux acheteurs et aux vendeurs.

Keller Williams, un géant américain sur le marché de l'immobilier françaisLe géant américain de l'immoblier Keller Williams débarque en France

Le marché français de l'immobilier accueille le "plus grand réseau d'agences dans le monde, qui offre les modèles les plus fructueux du secteur et les meilleurs outils de formation". C'est en toute modestie que le groupe américain Keller Williams détaille son plan d'exportation de son réseau d'agences franchisées dans tout l'Hexagone.

Ces fameux "Market Centers", agences hors normes de 400 voire 500 m², aujourd'hui représentés par 150.000 agents répartis sur tous les continents, vont ainsi bousculer une concurrence accrue sur le territoire français, où tous les voyants sont au vert pour une structure qui aimerait se lancer : transactions en hausse, prix stables et taux d'intérêt encore très faibles malgré une légère remontée.

Jérôme Fabre, président de la franchise France et Monaco, explique sur le site de l'agence, que les acheteurs et les vendeurs "ont envie de quelque chose de nouveau". Keller Williams se revendique ainsi comme une structure entrepreneuriale réunissant les meilleurs négociateurs en immobilier, placés au coeur du système, ayant une relation interdépendante avec la compagnie et bénéficiant d'une formation gratuite et continue du début à la fin de leur carrière.

Un manque d'effectif face à la demande

Le groupe texan Keller Williams, créé en 1983, a accéléré son développement l'année dernière en ouvrant quatre "Masters Franchises" en Israël, au Nicaragua, en Pologne et donc en France et à Monaco. Outre ses agences qui vont jouer le rôle de supermarchés de l'immobilier avec des bureaux d'une cinquantaine de mètres carrés, l'enseigne offre également des services comme la sollicitation d'un architecte d'intérieur pour personnaliser un bien.

Avec près d'un million de transactions revendiquées l'année passée, en hausse de 16% par rapport à 2015, Keller Williams c'est un volume de ventes de 275 milliards de dollars (258 milliards d'euros) en 2016, soit 20% de plus qu'en 2015.

"Le problème, c'est qu'ils n'ont pas suffisamment d'effectifs pour répondre aux demandes croissantes des clients, dans un environnement réglementaire en constante évolution", a expliqué ce mercredi Sylvain de Munter, directeur exécutif de la branche française, sur BFM Business. "Nous allons être entre 80 et 100 collaborateurs par agence, avec une structure juridique pour s'occuper des compromis de vente pour aider les notaires à travailler sur le montage des dossiers, une structure d'architectes d'intérieur pour aider les vendeurs à personnaliser leurs biens et conseiller les acheteurs, ou encore une structure de compétences", a précisé le dirigeant.

>> Dans l'actualité également : 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info