Logement étudiant : dans quelles villes faut-il louer ou investir ?

La Rédaction • 18 Juin 2019 • 11:20

La start-up 100% digitale rendementlocatif, spécialisée dans le calcul de rendement locatif, a dressé un classement des villes étudiantes où il fait bon investir et louer.

Logement étudiant : dans quelles villes faut-il louer ou investir ?

Ça y est, le bac 2019 est lancé ! À l'issue de cette édition, c'est de nouveau des milliers de jeunes diplômés qui se mettront en quête d'un logement étudiant pour l'année prochaine.

Une aubaine pour ceux qui souhaitent investir dans les logements étudiants. Ainsi, la start-up rendementlocatif a dressé une carte interactive qui permet aussi bien aux étudiants qu'aux futurs investisseurs de se faire une idée sur les montants des loyers dans différentes villes de France.

Le logement étudiant est plus rentable que l'investissement classique

Pour les investisseurs, miser sur un logement étudiant reste un bon moyen de vite rentabiliser son placement.  Pour eux, l'investissement étudiant reste le plus rentable même dans les villes étudiantes les plus prisées.

Par exemple, Toulouse est la 4e ville qui accueille le plus d'étudiant avec un total de 113 944 selon l'étudiant.fr. Avec un rendement moyen brut global avoisinant les 6%, le logement étudiant permet à l'investisseur de frôler les 8,5%.

Pour autant, chaque ville étudiante même les moins peuplées comme Mulhouse (8 712 étudiants, selon l'étudiant.fr) offre un rendement brut plus avantageux que le rendement moyen brut global, soit 16,23% contre 8,74% presque le double.

La nouvelle Aquitaine, région la plus attractive de France

Lorsque l'on étudie la carte de plus près, Paris est bien évidemment la ville la plus onéreuse avec en moyenne un loyer de 830 € pour un T1. Pour les investisseurs, miser sur ce type de logement dans la capitale coûtera en moyenne 218 254€.

À titre de comparaison, pour la même surface, un étudiant louera un T1 300 € dans une ville comme St-Étienne, soit 530€ de moins qu'à Paris. De même, le prix moyen d'un T1 à St-Étienne sera de 24847 €. Soit un tarif presque 9x moins important qu'à Paris.

Bien sûr, cet écart s'explique par une attractivité différente et également par une demande bien moindre à St-Étienne qu'à Paris. Pourtant, les chiffres ont de quoi surprendre.

Autre surprise d'ailleurs, c'est la région nouvelle Aquitaine qui semble être la région la plus attractive pour les étudiants. Exception faite de Bordeaux, elle présente ainsi 3 villes dans le top 5 des loyers les plus attractifs avec Limoges (300€), Pau et Poitiers (320€).

Pour les étudiants, ces villes présentent pourtant des avantages indéniables. Elles bénéficient en effet des avantages de la métropole Bordelaise sans les inconvénients. Elles offrent ainsi une alternative crédible aux villes étudiantes surchargées comme Bordeaux, Toulouse ou Nantes. Chaque ville se place respectivement 26e, 13e et 24e sur un classement de 42 villes étudiantes.

Pour les investisseurs, ces villes sont également un bon placement. Elles offrent des taux de rendement attractifs et des prix corrects en comparaison des grandes villes environnantes.

La carte interactive : https://datawrapper.dwcdn.net/ZdK2g/2/

>> À lire également 

Crédit immobilier : en 10 ans, les ménages français ont gagné 36% de pouvoir d'achat

Crédit immobilier : les taux bas bénéficient-ils également aux plus modestes ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info