A Marseille, ils habitent et travaillent au même endroit

Etienne Nicolas • 08 Juin 2018 • 17:45

En provenance des Etats-Unis, le « co-living » se démocratise en France. C'est le cas à Marseille où un immeuble conjugue appartements et espaces de travail.

A Marseille, ils habitent et travaillent au même endroit

Arriver au travail en moins de cinq minutes ferait rêver la majorité des Français. Et pourtant c'est le quotidien de certains travailleurs qui vivent dans des résidences alliant logements et bureaux. Tous les jours, les habitants vivent et travaillent ensemble au sein de communautés pensées pour les 25-35 ans. D'abord apparu au Danemark puis en Amérique du nord, le concept se propage petit à petit jusqu'en France. Notamment à Marseille, où la startup The Babel Community loue un immeuble de plus de 4.000 m².

Si environ 55 logements du 3e au 7e sont déjà occupés par des locataires, une trentaine de nouveaux appartements vont aussi voir le jour. Au 2e étage, pas moins de 170 postes de travail : bureaux indépendants, espace de coworking et salles de réunion. Mais aussi un restaurant faisant office de bar à cocktails, d'un gymnase qui dispense notamment des cours collectifs ou encore un amphithéâtre.

A partir de 520 €

« Nous adaptons l'offre d'habitation à la nouvelle génération » explique au Figaro Christina Woonings, directrice marketing de The Babel Community. Selon elle, celle-ci serait à la recherche de « lien social » et s'orienterait plutôt vers des « expériences » de logements. De plus, des évènements et des rencontres hebdomadaires sont organisés pour renforcer l'aspect communautaire entre les habitants. Un service de conciergerie est aussi au rendez-vous, qui selon Le Figaro : « est digne d'un service hôtelier ».

Enfin, les locataires auront bientôt la possibilité de commander des plats au roomservice depuis leur téléphone. Le tout pour un coût de 520 € par mois pour une colocation, 720 € pour un T1 et 840 € pour un T2. The Babel Community ne compte pas s'arrêter là. Ils prévoient d'ouvrir 12 résidences en France puis une à l'étranger : ce qui portera la communauté à un total de 4.000 membres.

>> A lire aussi > Immobilier : 250 HLM vont remplacer l'ex-siège du ministère de la Défense

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info